Si j'effectuais un sondage auprès d'une foule et que je leur posais la question suivante : « aimez-vous la tequila ? », je suis certaine qu'une grande partie des répondants affirmeraient avec assurance leur répulsion envers cette sorte d'alcool.

En fait, c'est que la majorité des gens n'ont expérimenté la tequila qu'à travers le redoutable shooter qui, même accompagné de lime et de sel, demeure une expérience plutôt désagréable pour une bonne partie des vivants. Si vous avez eu de la chance, vous aurez eu l'occasion de goûter à la tequila à travers le classique margarita, qui sait plaire au plus grand nombre.

Selon Agave Cocina & Tequilas, un restaurant de nourriture mexicaine des États-Unis, la tequila qui est bue par la majorité des Américains aujourd'hui serait un mélange d'agave distillée et d'alcool provenant d'une autre source. L'agave est une plante dont on se sert, entre autres, pour produire du sirop pouvant remplacer le sucre dans la cuisine, et c'est aussi l'ingrédient à la base de la production de tequila depuis toujours. Selon les experts d'Agave Cocina & Tequila, ce serait l'ajout de presque 50% d'alcool de source autre qui donnerait à la boisson son caractère aussi dur à tolérer.

Toutefois, si vous avez la chance de goûter à une tequila 100% agave, vous risquez d'en garder des souvenirs un peu plus positifs. La tequila est l'un des spiritueux les plus sophistiqués qui existent, en ayant entre autres plus du double de profils de saveurs identifiales d'un vin rouge de qualité. Voici quelques pistes pour arriver à tirer le meilleur parti de votre prochaine dégustation de tequila.

Source : iStock

1. Choisissez un verre adéquat.
Pour la dégustation de tequila, on privilégiera un verre long et étroit, comme une flûte de champagne, pour en expérimenter toute la complexité. Vous ne devriez jamais boire de la tequila dans un verre à shooter. Versez assez de liquide pour en avoir de deux à quatre gorgées.

2. Observez-en la couleur. 
Dépendamment de si votre tequila est blanco, dorée, reposado, anejo ou extra anejo (termes exprimant son niveau de vieillissement), elle aura une couleur différente. L'extra anejo sera foncée et dorée, comme un cognac ou un brandy, tandis que la dorée, la reposado et l'anejo varieront dans des tons allant du fauve doré au caramel. La blanco, sans surprise, devrait être claire comme une vodka.

3. Reniflez-en les arômes.
C'est la partie la plus précise et particulière de procéder afin de bien goûter une tequila. Placez votre nez sur la paroie inférieure du verre, de façon à ce qu'il touche en presque le bord, et reniflez doucement. Attention à ne pas inhaler avec trop d'enthousiasme - c'est de l'alcool fort, vous risquez de sursaturer votre nez.

4. Remarquez les différences. 
Continuez d'humer ! Après avoir noté les arômes présents sur le bord inférieur, amenez votre nez au milieu du verre pour voir ce que vous pouvez identifier à cet endroit. Vous remarquerez probablement plus d'odeurs légères, d'agrumes, de fruits et de fleurs. Ça ne sert à rien d'aller renifler sur le rebord supérieur, car vous n'y trouverez que des vapeurs plus alcoolisées et volatiles.

5. Goûtez !
Commandez à vos papilles gustatives ce qu'elles doivent rechercher comme goût lorsqu'elles rencontrent le liquide. C'est un bon moyen d'identifier comment la tequila commence et se termine en bouche. Inspirez avant de prendre votre première gorgée, et une fois que vous avez la tequila en bouche, inspirez par le nez, avaler en faisant couler la boisson sur votre langue, puis expirez avec force sur votre langue afin de stimuler vos papilles gustatives au maximum. Prenez quelques autres gorgées pour confirmer ou développer vos résultats originaux.

Page d'accueil