Elle le chante à tue-tête. Elle n’en fait qu’à sa tête dorénavant. Marie-Luce Béland fête son indépendance et sa liberté retrouvée dans Roméo, le premier extrait de son futur EP à paraître dans les prochains mois.

« You use to say this, use to say that
Two steps front then you pull back
You ain’t no Roméo
Pas si charmant ce conte de fée
Prends ton cheval blanc pour te cavaler, plus de Roméo. »

 

Crédit:Gabrielle Proulx

Un mois après la sortie de Roméo voici le vidéo clip réalisé par Dominic Gray et David Afriat et produit par les Disques Phoenix dont le copropriétaire est Jean- François Prud'homme (participant de l’édition 2004 de Star Académie). Encore une fois, Marie-Luce Béland s’est donnée à fond dans cette nouvelle aventure visuelle. Après avoir signé les paroles et la musique, elle s’est impliquée dans le concept, le montage et le stylisme.

 

« Souvenir à la chapelle
À nos promesses endormies, quand j’étais ta plus belle
Et les vœux sur nos bouches, se meurent dans une expire
Pour le meilleur et le pire
C’est pas le meilleur c’est le pire. »

Elle n’a pas peur des mots ni des images, Marie-Luce. Le clin d'œil à la fin, avec la robe de mariée en feu, c'est un hommage à sa nouvelle vie de femme indépendante et de mère monoparentale heureuse. Pour cette scène assumée, c’est la vraie robe de son mariage qu’elle met en flammes: une symbolique très forte pour elle.

 

Crédit:Gabrielle Proulx

La Marie-Luce Béland qui danse et qui joue dans le clip, c’est la Marie-Luce diplômée en danse (CEGEP Drummondville) et en théâtre (UQTR avec Madame Rita Lafontaine comme professeure) qu’on voit dans des scènes captées au studio Giovanelli et à l'Hôtel 10.

Roméo est en réaction forte dans les radios: elle est en 63e position dans le palmarès des Top 100 Correspondants.

Page d'accueil