Le champion golfeur Tiger Woods a subi avec succès une importante intervention chirurgicale qui nécessitera de longs mois de réadaptation, à la suite de son grave accident de la route survenu hier.

C’est un peu après 7h du matin, mardi, que le sportif de 45 ans a perdu le contrôle de son véhicule à Rancho Palos Verdes près de Los Angeles. Un accident qui a failli lui coûter la vie, affirme le policier qui a été le premier appelé sur place.

Le bureau du shérif du comté de Los Angeles a qualifié de «rien de moins qu’un miracle» qu’il soit encore en vie.

Le VUS du golfeur aurait traversé la chaussée avant de frapper un trottoir, percuter un arbre et fait de nombreux tonneaux en dévalant le faussé, avant de s’immobiliser sur le côté au bas d’une côte.

Crédit:Capture d'écran CNN

Dans les minutes qui ont suivi l’accident, Tiger Woods a été transporté au Harbor-UCLA Medical Center où il a été opéré d’urgence.

Dans la nuit de mardi à mercredi, l’équipe de Tiger Woods a publié un compte rendu de son état sur Twitter. On y apprend que des spécialistes en orthopédie ont inséré une tige de métal dans son tibia droit pour le stabiliser et stabiliser le fémur, alors que la jambe du golfeur souffrait de fractures ouvertes. Ils ont dû aussi opérer son pied et sa hanche pour y insérer des vis. Les muscles de sa jambe ont aussi été opérés.

Tiger Woods, 45 ans, était «réveillé, récupérait et se reposait» dans une chambre de l’hôpital, tard après l’opération, ont indiqué ses médecins.

Un long processus de réhabilitation attend le légendaire golfeur aux 82 victoires, dont 15 majeures. Un retour sur les tertres de départ est loin d’être une priorité pour le moment.

Comme l’indiquait aujourd’hui son confrère Jon Rahm à l’aube du tournoi WGC qui s’amorce demain : «Je souhaite seulement qu’il puisse remarcher à sa sortie de l’hôpital et jouer avec ses enfants, et avoir une vie normale.»

Page d'accueil