Laurent Duvernay-Tardif a vécu un printemps déchiré entre ses deux passions. La médecine et le football.

Le célèbre garde des Chiefs de Kansas City de la NFL et médecin est revenu dans les dernières heures sur ce qu'il a vécu ce printemps dans une entrevue accordée à The Athletic.

Au retour de vacances sur un voilier dans les Caraïbes après avoir remporté le Super Bowl, Laurent Duvernay-Tardif a écouté le message à l'aide du premier ministre François Legault et s'est enrôlé dans un CHSLD de la Rive-Sud de Montréal.

Pour le #76 des Chiefs, il était normal de mettre l'épaule à la roue et de venir en aide aux gens les plus touchés au Québec par la pandémie de coronavirus. Lundi dernier, il a complété son dernier quart de travail, après avoir passé neuf semaines au front.

Ce fut un printemps chargé. Après des quarts de travail de 7h30 à 15h30 au CHSLD, le footballeur reprenait le dessus sur le médecin. De retour à la maison, il poursuivait ses entrainements et assistait à des réunions virtuelles avec les Chiefs. Les week-ends, il étudiait le livre de jeux de l'équipe et restait en contact avec ses entraineurs et coéquipiers.

La crise contrôlée au Québec, il est maintenant temps pour LTD de se consacrer à son autre passion, le football. Il doit donc maintenant observer une quarantaine.

«C'était entendu avec les Chiefs que j'aurais besoin des deux semaines d'isolement pour m'assurer de ne pas ramener le virus dans le vestiaire de l'équipe», explique le gaillard.

Laurent Duvernay-Tardif ne sait pas encore quand s'amorceront les séances d'entrainement des champions en titre du Super Bowl. Mais cela pourrait être dès juillet. Affamé, il a hâte de rejoindre ses coéquipiers et d'en découdre face aux meilleures défensives de la NFL.

«À un moment donné, je me suis dit "je dois aussi me rappeler que ma priorité numéro 1 doit être le football". Mais en même temps, ce que nous vivons en ce moment est plus gros que le football. C'est la dualité qui m'habite depuis six ans», rappelle l'athlète qui est aussi devenu médecin durant sa carrière professionnelle.

Plus de contenu