Le patron de Tesla et SpaceX a acheté 1000 ventilateurs en Chine pour équiper les hôpitaux de la Californie, l’État le plus peuplé des États-Unis.

La nouvelle a été annoncée hier (23 mars) par le Gouverneur de l’État, Gavin Newsom.

« Ils arrivent à Los Angeles… C’est un effort héroïque », a commenté le politicien en conférence de presse.

Elon Musk fait ainsi amende honorable après sa malheureuse déclaration du 6 mars dernier. Sur Twitter, l’homme d’affaires de 46 ans ne prenait pas la COVID-19 au sérieux, affirmant que « la panique du coronavirus est stupide ».

Depuis, Elon Musk a compris la gravité de la situation et est passé à l’action. Il a proposé au gouvernement américain de transformer les installations de Tesla en usines de production de ventilateurs.

Les ventilateurs sont parmi les appareils les plus importants utilisés par les hôpitaux pour soigner les patients atteints du coronavirus. Plusieurs patients développent des problèmes respiratoires et les ventilateurs sont indispensables à leur traitement.

La Californie est le plus populeux des États-Unis avec ses 40 millions d’habitants. En date du 24 mars, la Californie comptait 2162 cas de COVID-19 et 43 décès.

Photo : Cover Images

Plus de contenu