Un barbier et entrepreneur Québécois partage un message de positivité à sa communauté via Facebook. Il tient à dire que malgré toutes les difficultés que tout le monde traverse : on ne peut pas laisser tomber et qu'il faut se redresser les manches.

«Certes, nous sommes tous dans une période sombre. Toutefois, il ne faut pas baisser les bras. Si le monde entrepreneurial m’a appris quelque chose en 12 ans, c’est l’importance de garder son sang froid en situation inconfortable. Peu importe la situation, c’est le sentiment d’inconfort qui déclenche les réactions émotionnelles qui nous emprisonnent et qui, très vite, vont venir contrôler notre raisonnement et influencer nos prises de décisions. Il devient quasi impossible d’être positif - la positivité est la clé!

Il y maintenant 5 ans que j’ai fondé KRWN (salons de barbier et produits cosmétiques) avec mon petit frère. Sans études, à travers la route de l’entreprenariat, j’ai appris à la dure qu’une entreprise prenait environs 5 ans, règle générale, à devenir rentable. Cette année, cette décennie, était à nous. Nous venions de faire beaucoup d’investissement en prévision d’une expansion majeure aux États-Unis - Les petits culs de la rive-sud de Québec aux States!, quand le COVID-19 a frappé. Plus aucun revenu dans le temps de le dire. Pas besoin d’entrer dans les détails de ce que 8 succursales + 1 en construction cumulent en frais fixes. Combien de temps pouvons-nous survivre? Combien de temps cela va durer? Est-ce que mon équipe va tenir le coup? Alexis avec sa petite Eva de 2 ans, Melissa et son fils Jackson de genre 8 mois…

J’avoue qu’à ce moment là j’ai eu le sentiment que la panique venait perturber mon raisonnement. L’ampleur de la situation économique dépasse mes capacités d’imagination. La gravité de l’état dans lequel certaines familles et certaines entreprises se trouvent ou se retrouveront à cause de cette crise mondiale m’attriste profondément. La réalité financière de mon entreprise face à la situation me fait extrêmement peur.

Nous sommes pratiquement tous dans le même bateau. Le but de cette lettre est d’amener un peu de positif dans votre réalité afin que votre fibre créative ait la place nécessaire, à travers les tourbillons émotionnels que vous vivez, pour trouver des pistes de solution. En vous partageant quelques initiatives de mon équipe et moi, j'espère vraiment que ca vous donnera des idées et vous aidera à garder le cap durant la crise.

Après avoir rapidement repoussé les pensées négatives, l’anxiété a immédiatement disparu et j’ai pu m’accrocher à ma créativité - si vous n’avez jamais essayé la méditation, c’est le temps! La première étape pour moi a été de faire face à la musique et prendre conscience de l’état de mes finances. Pas sur 12 mois mais sur le trimestre actuel et le prochain, l'exercice sera à refaire dans tous les cas. Ensuite, il a fallu établir les priorités, prendre les décisions difficiles, comme couper 50+ Êtres Humains de leurs gagne-pain et contacter les fournisseurs pour prendre des ententes. Du même coup, j’ai commencé à consacrer quelques heures par jour à la recherche d’information utile qui pourrait venir en aide à mon équipe.

Le plus stressant est maintenant derrière nous. Nous avons donc ensuite établi un nouvel horaire de travail à distance avec l’équipe d’admin et avons rapidement défini les nouvelles priorités de nos opérations. De 7000 coupes des cheveux par mois à ZÉRO, ça change la dynamique. On se retrouve avec beaucoup de temps et quand la créativité est au rendez-vous, c’est fou ce qui ressort dans nos meetings. Les questions ont commencé à prendre une autre tournure, de Qu’est ce qu’on va faire à Comment est-ce qu’on peut faire et c’est à ce moment là que je savais que nous étions “back on track”, que nous pouvions passer à travers COVID-19.

La question de Comment faire des revenus avec des salons fermés? s’est transformé en Comment faire des revenus avec des produits de coiffures quand tout le monde est confiné à la maison? Ensuite rapidement à Qu’est ce que les gens autour de nous ont besoins? KRWN à toujours eu de fortes valeurs familiales et communautaires, alors notre focus s’est naturellement tourné vers l’entraide.

Notre vision est revenue et la mission s’est automatiquement éclaircie, aidez les nôtres et notre prochain. Aussitôt, Melissa, adjointe et associée, s’est mise à appeler les différents programmes gouvernementaux pour venir en aide à nos barbiers en leur transmettant les différentes informations par rapport aux options qui s’offrent à eux.

Olivier, directeur des opérations, a eu l’idée de vendre en ligne des cartes “Ta Prochaine Coupe” que les gens peuvent acheter pour payer leurs prochaines coupes de cheveux, à rabais selon la quantité, pour encourager leur barbier et nous permettre à tous d’étaler les pertes de revenus.

Jay, le génie derrière l’ordinateur, a pris l’initiative avec l’équipe marketing de se concentrer sur les ventes en ligne en faisant une sélection de produits “utiles” pour la quarantaine et de déposer 25% des profits dans un pot commun d’entraide pour nos barbiers les plus dans le besoin.

Un après l’autre, les barbiers se sont joints à la danse, ont pris différentes initiatives et certains même ont passé des commandes internes pour des têtes de mannequins dans le but de pratiquer leurs techniques ou d’en partager leurs connaissances par vidéo via les réseaux sociaux. À chaque jour de nouvelles idées sont présentées et l’énergie au sein de l’entreprise au complet est miraculeuse.

Peu importe dans quelle industrie vous vous trouvez, vous êtes affecté, d’une façon ou d’une autre, par la situation. Commencez par faire la paix avec ce concept simple; il y a des choses sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle, concentrez-vous sur celles où vous en avez! Il y a des milliers d’initiatives que vous pouvez prendre pour aider les vôtres et votre prochain, faites de la place à votre créativité et gardez le contrôle du navire.

Si vous voulez encourager KRWN. Vous pouvez le faire en ligne via www.krwn.co»

Plus de contenu