C'est bientôt le printemps et on a le goût de soleil et de danser. Ça tombe bien puisqu'on a décidé de poser quelques questions à Aglaë Kounkou, alias DJ Karaba. Cette jeune femme est une DJ incroyable et vous fera danser tout l'été avec ses beats dynamique et chaud. Découvrez-la et n'hésitez pas à la suivre sur instagram @djkaraba.

Ton âge / la ville où tu es né et où tu habites ?

27 ans, Grenoble, Los Angeles (CA).

Comment définirais-tu ton travail ?

J'aime penser que je suis une chef d'orchestre pour une courte durée de temps et j'amène les gens qui m'écoutent dans une aventure musicale. En passant par de la musique du Brésil, de l'Afrique et des Caraïbes.

Comment es-tu tombé dans le domaine de la musique ?

La musique a toujours fait partie de ma vie. Mes parents en jouaient constamment à la maison et en voiture. C'est d'ailleurs eux qui m'ont initiés aux sons de Motown, le Zouk, le Kompa, la musique africaine (mon père étant d'origine congolaise). C'est aussi en déménageant à Los Angeles en 2014 que j'ai été initié aux soirées underground et que j'ai vraiment développé un intérêt pour le métier de Dj.

As-tu une autre occupation / emploi / études ?

Mon métier de DJ m'occupe énormément. Il m'arrive encore de faire des contrats de danse professionnels, car j'ai aussi été une danseuse professionnelle avant d'être Dj.

Comment définirais-tu ton look en 3 mots ? 

Edgy, street, éclectique.

Quelle est ton icône de style? Ton inspiration ?

Je n'ai pas d'icônes en particulier, car je m'inspire vraiment de tout. Toutefois, j'adore le style de Rihanna, Zoë Kravitz, Dua Lipa et aussi de mon amie Rosalie Lemay qui est une designer québécoise de la marque Pretend Play. J'aime aussi beaucoup représenter les origines de mon pays, le Congo, en portant des pagnes (tissues africains). Et j'aime aussi le street style, je suis une grande fan de la marque Atelier New Regime.

View this post on Instagram

En repensant à ce bel été je ne peux que sourire et être fière de ce que j’ai accomplie. Je suis arrivé à Montréal en avril un peu perdue et en sachant que j’allais devoir rester ici pour un petit bout. Je n’avais pas vraiment de plans mais je savais que c’était le temps de me challenger et d’essayer quelque chose de complètement différent. Je me suis mise à fond dans ma passion pour le djing et je me suis dis que je n’avais rien à perdre. Rien n’arrive pour rien, tout est une question de temps et surtout de patience. Alors sur ce, je vous souhaite un belle semaine remplie d’espoirs et de rêves! Tout est possible il faut tout d’abord y croire, le vouloir et y mettre beaucoup d’efforts. ✨💛

A post shared by KARABA (@djkaraba) on

Comment décrirais-tu le type de travailleuse que tu es ?

Je suis de nature très ambitieuse, et je n'ai pas peur de me placer hors de ma zone de confort - c'est la, bien souvent, que la magie opère! Pour moi c'est important de demeurer très professionnelle lorsque je suis sur un contrat : business is business.

Trois lieux dans lesquels on risque de te croiser?

Studio de danse : Malgré que je danse beaucoup moins qu'avant, j'aime toujours me retrouver dans une classe de danse pour me laisser aller.

Bar le Blind Pig : Je mixe souvent les jeudis, vendredis ou samedis là-bas.

Spin Énergie : J'adore ce studio de spinning!

Crédit photo : Darren Black

Qu'est-ce qui t'inspire dans la vie ?

Ma famille, mon amoureux et mes amis. C'est la raison pour laquelle je reviens souvent à Montréal, car j'aime m'entourer de leur positivité et de leur amour.

On retrouve quoi comme musique dans ton Ipod/Iphone/Androïde?

TOUT, absolument tout! De la pop, du reggae, de l'afrobeat, du rock, du house bref j'aime la musique en général. D'ailleurs je me surprends moi-même lorsque je mets mon iphone sur shuffle je passe d'une chanson de KISS à Aya Nakamura pour ensuite écouter du Daft Punk. Et c'est certain qu'en tant que DJ je me dois d'être à l'affut de toute nouveauté musicale.

En ce moment, j'ai un gros faible pour Mahalia que j'ai vu récemment en show au Belmont.

Quels projets dans lesquels tu as participé t'ont le plus marqué pour l'instant ?

Premièrement, d'avoir pu mixer au village au Pied-du-Courant. Ça fait plusieurs années que je souhaite mixer là-bas et que j'envoie ma candidature et finalement cette année c'était la bonne. Ensuite, j'ai eu la chance d'être l'une des Djs invitées au party d'été de Moment Factory. Le set de dj été juste incroyable, nous étions dans la forêt avec des lasers, tout le monde était déguisés et l'ambiance était a coupé le souffle. Pour finir, j'ai été l'une des deux Dj pour la prestigieuse soirée du Bal du Mac.

Cette expérience a été un moment magique juste par le fait que je n'avais jamais mixé pour un public aussi large. J'ai aussi pu travailler avec une styliste, Audrée Belhumeur, pour créer look digne du Bal du Mac.

Quels sont tes projets pour l'avenir ?

Je veux continuer de grandir en tant que DJ, et organiser davantage mes propres évènements pour promouvoir les talents montréalais. J'aimerai faire davantage de gigs à travers le monde, car j'adore voyager et découvrir la musique d'ailleurs.

D'ailleurs, ne manquez pas sa prochaine performance le 20 mars prochain.

Hot & Sweaty // Bringing back the Heat

du 20 mars 10h30 au 21 mars 03 h 00
24 Avenue du Mont-Royal O, Montréal

Dj Karaba

Aglaë Kounkou

Crédit photo : Darren Black

Image #1

Crédit: Darren Black

Image #2

Crédit: Darren Black

Image #3

Crédit: Darren Black

Image #4

Crédit: Darren Black

Image #5

Image #6

Image #7

Image #8

Image #9

Image #10

Plus de contenu