Kuwalla Tee poursuit sa croissance à La Baie et Simons: Entrevue avec Yaniv Abecassis, l’un des fondateurs de la marque

Kuwalla Tee, une marque de vêtement conçue à Montréal, est maintenant offerte dans 450 magasins en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde.

 

Sept ans à peine après sa fondation à Montréal par les frères Yaniv, Dan et Oren Abecassis, Kuwalla Tee est fière d’annoncer que sa gamme de vêtements de ville décontractés est maintenant offerte dans 450 magasins en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde, incluant dorénavant La Baie d’Hudson et La Maison Simons. La marque est également disponible en ligne sur les sites labaie.com et simons.ca. Une véritable réussite pour la marque et ses fondateurs!

 

« Cette incursion à La Baie d’Hudson et chez Simons marque un autre jalon décisif de notre formidable expansion, déclare Yaniv Abecassis, diplômé de la John Molson School of Business de l’Université Concordia et cofondateur de Kuwalla Tee. Nous sommes aussi heureux de lancer cette année notre première collection pour femmes en réponse à la demande croissante des détaillants et des clients. »

Kuwalla Tee connaît un essor fulgurant depuis que les frères Abecassis, inspirés par le travail de leur père dans le secteur du denim, ont lancé un assortiment exclusif de trois t-shirts superbement coupés et faits de coton de première qualité. En utilisant des retailles de tissu récupérées au cours du processus de coupe, ils ont réinventé l’emballage classique des assortiments de t-shirts et créé une pochette exclusive à Kuwalla Tee.

 

Conscients qu’ils pouvaient en faire plus pour l’environnement que simplement recycler le tissu, ils se sont également associés à 1 % For the Planet, un organisme sans but lucratif fondé par Patagonia, et se sont engagés à verser 1 % de leur chiffre de vente annuel à des organismes de protection de l’environnement.

 

View this post on Instagram

@Luda_ in the Floral Beach Shirt

A post shared by KUWALLA | TEE (@kuwallatee) on

 

Depuis le lancement fructueux de son assortiment de trois t-shirts, Kuwalla a évolué pour devenir une marque de prêt-à-porter à croissance rapide, conçue pour répondre au style individuel du consommateur d’aujourd’hui. La marque propose actuellement deux collections saisonnières comprenant t-shirts, chandails en molleton, tricots, pantalons de jogging, pantalons, jeans, vestes, pantalons de survêtement, caleçons, shorts et espadrilles.

 

Tous les produits sont conçus exclusivement à Montréal et faits de tissus naturels de première qualité.

On a posé quelques questions à Yaniv Abecassis, l’un des fondateurs de la marque.

 

Tout d’abord, pouvez-vous nous parler un petit peu de votre parcours?

On a commencé avec un produit unique qui est notre paquet de 3 t-shirts qui est fait avec du tissu recyclé qui nous reste de la production.

 

C’est ça qui nous a permis d’ouvrir les portes de nos boutiques. Ça nous a pris du temps, mais avec les années qui sont passées, et avec toutes les boutiques avec qui on travaille, ça a permis à la marque de se faire connaitre organiquement et de tranquillement ajouter des produits et catégories à nos collections.

 

On a commencé avec 6 styles la première saison et maintenant on fait des collections de 150-200 styles par saison! Depuis 2012, on n’a jamais fait de relations publiques ou de publicité traditionnelle. Pour l’international, comme beaucoup d’autres marques, on se concentre sur les médias sociaux, ce qui nous a permis de bâtir une base de clients online loyaux à travers le monde.

 

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à lancer votre propre marque ?

On a commencé la marque après avoir réalisé un stage à New-York en Sales & Marketing, c’est là que j’ai réalisé que je ne voulais plus être derrière un bureau à travailler pour les autres dans une corporation.

 

Quand j’étais jeune, j’ai fait des saisons de ski à Chamonix en France et j’ai toujours eu l’idée de commencer une marque de vêtement skate/snow. On voulait commencer avec un produit qui ne se démode pas et c’est là qu’on a eu l’idée des paquets de 3 t-shirts parce que c’est un style qu’on peut garder sur les étagères et vendre toute l’année.

 

De 2012 à 2014, c’était le tout début du gros trend streetwear et on a pris sur la vague beaucoup plus en avance que d’autres. Cela nous a permis de nous faire connaitre de cette façon. On a aussi été très chanceux d’avoir notre père qui était connu comme le roi du jeans ici au Québec. Il a produit localement pendant 30 ans avant de prendre sa retraite et c’est lui qui nous a appris le jean en premier, même avant qu’on commence avec les t-shirts.

 

 

La protection de l’environnement est au cœur des valeurs de Kuwalla Tee, pouvez-vous nous en dire plus sur votre engagement?

Au début, en 2012, c’était presque impossible de trouver des tissus et matériaux durables, c’était vraiment le tout début alors on s’est dit que la meilleure façon pour nous de redonner à l’environnement, c’était de faire partie de 1% For The Planet, une organisation qui nous permet de faire une donation de 1% de nos ventes a des organisations environnementales approuvées par 1% For The Planet.

 

 

En ce moment, on s’est donné comme but de rendre la collection 90% durable d’ici 3 ans. On commence à changer notre packaging avec des matériaux recyclables et des sacs plastiques biodégradables.

 

À long terme, on cherche des tissus conçus en matériaux durables comme le lin, hemp, coton organique et polyester recyclé! Ce n’est pas facile pour une marque plus petite comme la nôtre, mais c’est un projet qui nous tient à cœur et je pense que c’est important pour toutes les marques de vêtements de porter une attention sur les programmes durables. Ce n’est pas un secret que l’industrie de la mode cause de gros problèmes à la planète sur le plan environnemental!

 

 

En quoi le fait de produire vos articles à Montréal est important pour vous?

Pour l’instant, on ne produit pas à Montréal, mais c’est quelque chose qu’on regarde toujours. On n’a pas les capacités et c’est une autre structure complètement différente, mais ça ne veut pas dire qu’on ne le fera pas dans le futur.

 

Je dirais que le but ultime, c’est d’un jour avoir notre propre usine locale pour notre production et pour offrir les services a d’autres marques plus petites pour les aider à se démarquer.

 

 

Kuwalla Tee connaît une expansion rapide, quels sont les prochains défis?

On se concentre sur l’expansion internationale, ça veut dire les USA, la France, et éventuellement l’Allemagne et l’Italie. Avant cet été, on va lancer notre site en Français. On a aussi des plans pour ouvrir notre premier flagship ici à Montréal, mais on cherche toujours le local parfait. On a d’importantes idées pour notre premier flagship et on veut offrir quelque chose d’unique comme expérience.

 

Merci à Yaniv Abecassis d'avoir pris le temps de répondre aux questions de Ton Barbier.

 

À LIRE : Yaniv Abecassis de Kuwalla Tee, bien plus que des t-shirts de qualités

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES