Morbach et la bière Kölsch: La légende d’une lager qui n’en n’est pas une

Belgh Brasse m’ont invité à venir déguster leurs deux dernières bières en exclusivité, en compagnie de leur maître brasseur: Jean-Louis Marcoux. Dans ce deuxième article, je vous parle de la Kölsch, qui vient tout juste de sortir sur les tablettes.

 

MONS

 

Fondée en 1999 par Jean-Louis Marcoux, la Brasserie Belgh Brasse se spécialise dans la fabrication et l’embouteillage des bières de style européen. La gamme de bières MONS D’ABBAYE est leur gamme de produits la plus connue du public et brasse des bières de style Belge. La brasserie a gagné 70 médailles dans plusieurs compétitions à l’international.

 

Ils ont gagné beaucoup de médailles, parce que la brasserie a su rester fidèle aux styles belges et parce les recettes élaborées sont interprétées à la perfection.

 

Et vu le gros succès avec Mons, Jean-Louis a eu envie de réaliser la même chose, mais cette fois avec des recettes traditionnelles Allemandes.

 

Il a donc créé la gamme Morbach.

 

Crédit :  Carl Thériault

 Sous la photo: Morbach, nouvelle gamme d’inspiration allemande de Belgh Brasse.

 

MORBACH

Le nom vient d’une légende populaire d’Allemagne qui raconte que la ville de Wittlich est le dernier endroit où un Loup-Garou aurait été tué. On l’appelait « Le loup-garou de Morbach » ou le « Monstre de Morbach ». Les gens du village on depuis une bougie qui brûle en permanence dans le village. La légende dit que si un jour la bougie s’éteint, le loup-garou va revenir dévorer les habitants!

 

C’est donc sur cette note un brin épeurante (c’est de contexte, c’est l’halloween!) que je présente la toute première bière de la gamme Morbach: La Kölsch.

 

C’est quoi de la Kölsch?

 

Jean-Louis m’explique:

« C’est un style qui vient de l’Allemagne (Cologne). Quand les brasseurs de l’époque ont vu que le style « Lager » a commencé à être très populaire en Europe, ils ont voulu contrecarrer ça. Ils ont donc créé une technique pour produire un style similaire mais en gardant la « twist » traditionnelle propre à leur bière. »

 

Ainsi sont nées les Ales « lagerisées ».

 

Les brasseurs prennent de la levure de bières de type « Ale », mais la font fermenter à une température plus froide, pour développer des qualités qu’on associe plus à une « Lager ». On a donc une bière avec quelques arômes fruités qui rappelle les « Ales » mais beaucoup plus subtils, à cause de la température utilisée pour la fermentation et la garde. Et on a aussi le côté délicat, cristallin et céréalier des « Lagers ».

 

Pour cette bière, Jean-Louis a utilisé une levure de Kölsch, ainsi que du malt et des houblons (Magnum, Hersbrücker, Tettnanger), qui viennent d’Allemagne.

 

Si certains peuvent penser que ce style est plus facile à faire, c’est tellement léger, détrompez-vous! Au contraire! Dès qu’il y a un mini défaut tu le perçois dans le goût de la bière. En effet, elle est tellement délicate qu’elle ne laisse place à aucune erreur.

 

 

 

 

Notes de dégustation

 

Il y a quelques années je clamais haut et fort que je n’étais pas une fille de bières de style lager. Dès que je vois le mot « lager », je m’éloigne! Mais de plus en plus je me rends compte que j’aime certains styles de bière qui s’en rapproche. Et quel beau hasard, un de ces styles c’est la Kölsch. J’avais donc bien hâte de tremper mes lèvres dans ce divin liquide cristallin.

 

Taux d’alcool: 4.5%

Couleur: Jaune pâle, très claire.

Température de dégustation optimale: 6 degrés

IBU: 25

 

Nez: Biscuits, malt. À peine perceptible.

 

Goût: Oh que c’est boooon! On goûte les céréales, le pain frais. Mais on n’est pas dans le sucré, c’est assez sec! Traces de pêche/abricot et melon miel. En finale, une petite pointe d’amertume et de céréales rôties. Bien sûr une bière très rafraîchissante, bulles tranchantes. Tout en délicatesse. J’ai beaucoup aimé.

 

C’est vraiment un monde idéal pour moi ce type de bière: c’est délicat, faible en alcool, mais ça reste complexe en bouche malgré tout. Tu goûtes pleins d’affaires, mais ça prend pas toute la place en bouche. C’est le premier essai de Jean-Louis pour cette recette et c’est un sans-faute!

 

La Kölsch de Morbach est disponible dans la plupart des épiceries et des dépanneurs spécialisés en bière de microbrasserie.

 

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES