Le photographe Kokho est un habitué de la photographie de rue en noir et blanc.

Cette saison, il lance une exposition sur les barbiers de Montréal, ouverte depuis le mercredi 2 octobre au Helm, Microbrasserie sur Bernard jusqu'au début décembre.

«Pendant plus d’un an, j'ai photographié des barbiers à Montréal. Fascinée et intriguée par ces poteaux de barbier à chaque coin de rue, je photographiais à la dérobée à travers les vitres cette vie grouillante remplie de cheveux et de barbes.

Je voulais entrer. Je n’ai pas de barbe. Je suis une fille.»

Ce reportage photographique tend à faire découvrir un métier présent dans différentes cultures, une façon de penser, une relation entre le barbier et son client, les outils.

Ne manquez pas ça!

Image #1

Image #2

Image #3

Image #4

Plus de contenu