Mon expérience bière au Festival International de la Chanson de Granby [PHOTOS]

Crédit photo: Carl Thériault Mon expérience bière au Festival International de la Chanson de Granby [PHOTOS]

Quand on pense au Festival International de la Chanson de Granby, on pense bien certainement musique. Mais saviez-vous que c’est aussi un petit paradis pour la bière artisanale? Et bien oui! C’est la deuxième année que le festival offre de la bière de microbrasseries aux festivaliers… pour mon plus grand bonheur!

On est donc parti de Montréal en milieu de l'après-midi pour arriver pour l’ouverture des kiosques à bière à 16h.

 

Le lieu est facile d’accès, il y a un grand stationnement gratuit, à quelques pas de l’entrée du site. Le site est magnifique, super propre, aéré et bien organisé. J’ai toujours aimé les festivals qui se déroulent près de l’eau. La vue sur le lac Boivin, avec la lumière du soleil qui se couche sur l’eau était simplement divine.

 

Et la bière, ça ressemblait à quoi?

 

J’ai été agréablement surprise par l’offre de bière, très variée. Car oui, il y a des microbrasseries plus «  locales »  comme La Memphré, Le Grimoire, Sutton Brouërie, Vrooden. Mais aussi des produits de partout ailleurs au Québec comme Lagabière, Vox populi, champ libre, brasseurs de Montréal, le trèfle noir etc. Et, la cerise sur le sunday:  l’agence Vitriol. Ils ont des importations privées de plusieurs excellentes brasseries de France, d’Écosse, des É-U, de la Belgique, etc. Une belle occasion pour découvrir des produits rares et de partout à travers le monde. Et ce qui est bien c’est que si vous aimez une (ou plusieurs) de leurs bières, il est possible d’en acheter pour la maison via leur site web. J’ai passé un bon bout de temps à ce kiosque héhé, trop de bons produits!
Et bien que la mission première du festival est de faire la promotion de la relève de la chanson francophone, j’ai trouvé que le côté «bière»  était bien rodé, autant que dans certains grands festivals de bières! Station de rinçage pour les verres, les kiosques de bières sont tous regroupés ensemble et non éparpillé sur le site, ce que je préfère. Quand elles sont éparpillées et que tu dois marcher 20 minutes chaque nouvelle bière que tu veux essayer, c’est moins «l’fun»  disons. Le kiosque pour les verres officiels est visible et facile d’accès, on a le choix entre plastique réutilisable pour 4$ et un verre en vitre pour 8$. J’ai opté pour la deuxième option. Il y avait aussi possibilité d’apporter son propre verre de la maison.
Vu que l'accent premier du festival est la chanson, ma crainte c’était que les brasseries présentes n'allaient avoir que leurs produits phares, mais pas, ou peu, de leurs raretés/nouveautés… et bien j’avais tord! J’ai eu droit à plusieurs belles surprises!

Parmi les nouveautés que j’ai découvertes, voici mon top 3 de la soirée:

Balade en radeau de septembre - Gose aux concombres et lime- Lagabière

Description: La série "Balade en radeau" est une bière rotative, qui est lancée une fois chaque mois. Le style change complètement d’un mois à l’autre pour s’adapter aux saisons et à l’humeur des brasseurs. Celle de septembre est une bière de style «Gose»  brassée avec du concombre et de la lime. Donc on a le côté acidulé/citronné et salé propre au style, avec une belle « twist » de concombre bien présente qui vient s’ajouter. Vraiment rafraîchissant, en plein dans ma palette de goûts! J’ai eu la chance de la découvrir en primeur, puisqu’elle ne sera disponible qu’au mois de septembre. Restez à l’affût!

Zulu time- Export stout au thé Rooibos -Collabo Brew dog (écosse) et La goutte d’or (France) - (Vitriol)

Description: J’avais vu des brasseurs qui utilisaient du thé pour d’autres styles de bières comme de la Ipa, mais jamais j’ai vu ça dans un stout.  Au nez on a des fruits confits et de légères traces d’épices. En bouche, mon Dieu, quelle complexité! Le goût du thé vient en premier, mais il est rapidement suivi par des notes de chocolat noir/cacao, café, une touche de caramel et de pain brûlé. Le tout avec une texture crémeuse… mmmmmm!!!! Un vrai dessert liquide!

Ping pong - Ipa - Pixel (Vox populi)

Description: Avec l'achat de Vox populi par le groupe glutenberg, la gang de Vox pop avait envie de partir un projet « on the side » pour pouvoir s’éclater et avoir une plus grande latitude au niveau de leurs recettes. Une de ces bières est la « Ping Pong Ipa ». Une new-england qui n’en est pas une. Car la bière n’était pas très trouble, mais j’ai trouvé que les effluves et le goût se rapprochaient d’une NEIPA (new england IPA ou IPA du nord-est). Une bière tropicale à souhait! Mais je la qualifierais plutôt de IPA américaine, plus que de NEIPA.
Je veux aussi donner une mention à une bière que je connaissais déjà, mais que j’ai redécouverte hier: La mini-surette de Champ libre. C’est une bière de blé sure, à laquelle on ajoute de la lime, du citron et du romarin. Une bière rafraichissante, avec une bonne effervescence. Citron et lime sont bien présents en bouche. Le romarin y est aussi, plus subtil. Un petit bonheur en canette!
En fait, l’évènement devrait s’appeler le festival de la chanson et de la bière de Granby!

Et côté musique?

Outre les soirées mettant en vedette les demi-finalistes du Grand Concours, le Festival présente plusieurs spectacles extérieurs gratuits. Et ici aussi j’ai fait de belles découvertes! Car je l’avoue, je n’écoute pas beaucoup de musique Franco au quotidien. J’ai vraiment eu un gros coup de coeur entre autres pour Laurence Nerbonne qui chantait sur la scène Stingray.
Je ne la connaissais pas du tout avant d’aller au festival et je me demande pourquoi! Parce qu’en faisant un peu de recherches j’ai vu qu’elle avait un parcours impressionnant depuis la sortie de son premier album en 2016: Récipiendaire du Juno 2017 pour l'album francophone de l’année, révélation Radio-Canada 2016, récipiendaire du prix Socan de la chanson 2016, nommée à l’ADISQ dans la catégorie Album pop de l’année. Son dernier album, « FEU » est sorti le 19 avril dernier. Vous irez écouter, j’suis certaine que vous allez aimer sa musique!
J’ai aussi assisté au spectacle des "french-moi », (Salomé Leclerc, Debbie Lynch-White, Valérie Carpentier, Pascale Picard, Mehdi Cayenne, Antoine Lachance, Mélodie Spear et Joanie Roussel) qui reprennent des grands succès de la chanson internationale … en français! Un maudit peu défi qui a été relevé avec brio. Et ce qui était bien c’est que de chaque côté de la scène il y avait des écrans géants qui projetaient les paroles en direct. On pouvait donc chanter nous aussi. C’était vraiment divertissant de voir et entendre les traductions de ces grands classiques!
Le FICG, clairement un incontournable de l’été québécois ! Vraiment un beau festival pour découvrir des artistes émergents de la musique franco … et de la bonne bière!
C’est un rendez-vous l’année prochaine !
Crédit photo : Carl Thériault

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES