Michel Grondines, l'entrepreneur qui a mené Vincent d'Amérique à l'international

Michel Grondines, l'entrepreneur qui a mené Vincent d'Amérique à l'international


En 2000, Mario Lamanque, alors propriétaire de Félix Homme, embauche un vendeur de 17 ans, Michel Grondines, désireux de travailler à temps partiel pendant ses études en commercialisation de la mode. L’entrepreneur ne se doute pas qu’il est en présence de celui qui prendra la relève de la chaîne de boutiques de vêtements pour hommes qu’il a fondée en 1980.

« J’ai vu rapidement que Michel était travaillant et qu’il avait beaucoup d’idées, dit-il. Je n’ai donc pas hésité à lui confier de plus en plus de responsabilités. » C’est ainsi qu’en plus de servir la clientèle, la recrue donne un coup de main pour faire les vitrines des magasins et mettre la marchandise en valeur dans les boutiques.


Crédit photo : Vincent d'Amérique 

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur vous ?

Je suis un jeune entrepreneur créatif et passionné par la mode, le développement des affaires et le dépassement de soi, qui travaille sans relâche pour atteindre ses objectifs. J’aime la discipline, l’organisation, la structure et surtout, que mon entreprise soit en constante évolution.

Qu’est-ce qui vous a amené chez Vincent d’Amérique ?
Pour dire vrai, c’est le hasard qui m’a amené chez Vincent d’Amérique, car je cherchais simplement un travail d’étudiant. Après mes études en commerce de mode, je me suis impliqué dans l’entreprise, puisque le potentiel de croissance et d’amélioration était très grand !

Quels postes y avez-vous occupés ?
J’ai débuté comme conseiller en vente à temps partiel lorsque j’étais aux études. J’ai ensuite occupé les postes de gérant de boutique, responsable du visuel, acheteur et superviseur de boutiques. À travers ce cheminement, je suis devenu associé de l’entreprise en 2008.

C’est en 2013 que je suis devenu vice-président, et j’ai consacré tout mon temps au développement des affaires et à la réorganisation stratégique de l’entreprise. Durant ces années de développement, j’ai mis sur pied un département de production, un département de ressources humaines, un département de distribution pour nos collections et le plus important, j’ai travaillé sans relâche pour structurer notre département de marketing, afin de créer une image de qualité internationale.

Que représente la mode pour vous ?
La mode est présente dans toutes les sphères de la société. Elle nous interpelle à tous les jours dans nos choix, que ce soit pour nos vêtements, notre maison, notre voiture ou tout autre bien de consommation. La mode est un moyen de communication très puissant et souvent nous l’oublions.
La mode permet d’exprimer qui nous sommes et ce que nous voulons projeter sur les autres.

Crédit photo : Vincent d'Amérique 

Quels sont vos plus grands succès dans cette industrie ?
La création de produits uniques, une approche marketing différente et une rigueur soutenue dans la satisfaction de nos clients.

Et les défis les plus importants auxquels vous avez dû faire face ?
Mobiliser mes collaborateurs afin qu’ils voient plus loin, et leur faire partager le désir de faire certains compromis à court terme, afin de mener à terme l’internationalisation de la marque. Il n’y a pas d’avancement sans risques et sacrifices. 

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?
Se réinventer constamment !

Quelque chose que l’on ignore sur vous ?
Ma simplicité.

Auriez-vous des conseils pour celles et ceux qui souhaitent faire carrière dans la mode ?
Soyez passionné(e), sinon vous allez trouver le temps long et les obstacles insurmontables.

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?
La consolidation des affaires dans les marchés que nous avons et le succès dans notre développement à l’international.

Crédit photo : Vincent d'Amérique 

Le vent de changement qu’a apporté l’acquisition de l’entreprise Vincent d’Amérique par Michel Grondines se poursuit. La marque présente cet automne une campagne automne-hiver destinée aux réseaux sociaux et qui rassemble les personnalités de la scène sportive professionnelle les plus en vogue. Tous les athlètes sont représentés par l’agence sportive Groupe MVP. Voici les 7 personnalités qui ont choisi de se rallier au manufacturier montréalais: 

  • Brendan Gallagher, (Joueur pour les Canadiens de Montréal).
  • Paul Biron (Joueur pour les Canadiens de Montréal).
  • Nikita Sherback (Joueur pour les Canadiens de Montréal).
  • Kirk Muller (Assistant coach pour les Canadiens de Montréal).
  • Jean Pascal (Boxer professionnel).
  • Evan Bush (Gardien pour l’Impact de Montréal).
  • Patrice Bernier (Ancien capitaine de l’impact de Montréal).

Selon le nouveau propriétaire-designer, Michel Grondines, il était naturel de s’associer avec des sportifs afin de représenter la liberté de mouvement qu’offrent les vêtements. L’équipe de design de Vincent d’Amérique parcourt le globe plusieurs fois par année afin de perfectionner les mélanges de matières et les designs de la ligne : style, confort et durabilité. Avec la ligne plus haut de gamme de Vincent d’Amérique, il est donc enfin possible d’avoir un veston ajusté et au goût du jour qui vous offre toute la liberté de mouvement. 

Crédit photo : Vincent d'Amérique 

Merci à Michel Grondines d'avoir pris le temps de répondre à nos questions et pour nous avoir fait découvrir une partie de son incroyable parcours. 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES