2 minutes avec Sébastien Toutant, la relève sportive québécoise aux JO

Crédit photo: Oakley


Le snowboarder de 25 ans Sébastien Toutant, aussi connu sous le nom de « Seb Toots », affrontera d'ici quelques jours les meilleurs athlètes du monde lors des Jeux olympiques de Pyeongchang. Enchaînant les succès et les reconnaissances depuis plus de 10 ans, il a su tailler sa place dans un monde de grands alors qu'il n'était qu'un enfant. Pour tout le Québec, ce jeune homme de Repentigny représente bien ce qu'est la relève sportive québécoise.

Tu es très connu dans le milieu du snow. Comment décrirais-tu ton parcours jusqu’ici?
Je suis un passionné de snowboard depuis que j'ai neuf ans ! J’ai gagné ma première grosse compétition à 13 ans, le Shakedown, qui a lieu dans la région de Saint-Sauveur. Depuis, je fais des compétitions à travers le monde et comme je suis de nature très compétitive, j'adore le challenge que cela me procure. J’aime aussi travailler sur des projets vidéos, dans lesquels on me voit à l'oeuvre dans des environnements urbains ou bien en montagne. J'ai la chance de travailler avec Sunset Films depuis plusieurs années pour tourner des segments de sport extrême. Les compétitions et la création de contenu vidéo sont les deux choses que j’aime le plus du snowboard ! Ça fait maintenant plus de 12 ans que je vis de mon sport et j’en suis toujours aussi passionné. Très bientôt, je vais participer à mes deuxièmes Jeux olympiques pour représenter le Canada en slopestyle et en Big Air, une nouvelle discipline pour les jeux. Même après plusieurs années, le snowboard me fait toujours autant triper et je compte tripper encore longtemps ! 
 

 

Pourquoi t'être intéressé au snow ?
J'ai eu la chance de découvrir le snow assez jeune, grâce à mes parents. Ayant toujours été un fan de sports en général et surtout des sports extrêmes, mon côté compétitif revient toujours. Je cherche toujours une façon de m’améliorer, de pousser une manœuvre a un autre niveau, toujours dans l’idée d'amener de la nouveauté à mon sport. J'adore le challenge et la liberté que le snowboard m'apporte. 
 

Tu as fait Sotchi en 2014, comment cela s'est-il passé pour toi ?
Sotchi fut une belle expérience, même si je n’ai pas atteint le podium. C'est vraiment spécial de représenter ton pays pendant l’événement sportif le plus important du monde entier. J'ai beaucoup appris et je suis content de retourner aux Jeux après l’expérience que j'ai vécue à Sotchi. 

Qui sont tes inspirations dans le snow actuellement, ou alors tes principaux concurrents ?
Quand j'étais plus jeune, Eero Ettala, Travis Rice et David Benedek étaient les riders qui m'inspiraient le plus. Aujourd'hui, j'essaie de regarder tous les riders et de m'inspirer de ce qui est fort en chacun d'eux. Tous les riders figurant dans le top 10 mondial sont d'excellents concurrents et ce, autant en slopestyle qu'en Big Air.
 

Source : @sebtoots

 

À 25 ans, dirais-tu que tu es dans la meilleure forme et condition physique possible pour ton sport ?
Je suis en excellente forme, c'est quelque chose que je dois maintenir constamment. Avec mes 12 années d’expérience, ma préparation physique est à point. Mon but est de m'améliorer un peu plus chaque année, et je suis content de voir vers où je m'en vais. J'ai toujours autant de fun et ça, c'est très important pour moi. 

Comment te prépares-tu pour Pyeongchang 2018 ?
J'essaie de rider le plus possible, d'accumuler un maximum de temps passé sur la neige afin de perfectionner mes trucs. Je me prépare avec une équipe complète : préparateur physique, physio, entraîneur en montagne et sur la neige pour m'assurer que je sois à prêt 100% lors des Jeux. J'ai très hâte ! Go Canada yo ! 

Suivez les aventures de Seb Toots aux Jeux olympiques de Pyeongchang sur instagram @sebtoots

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES