Francisco Randez, rencontre avec l'ex-mannequin et entrepreneur multi-talentueux

Crédit photo: Agence Folio Francisco Randez, rencontre avec l'ex-mannequin et entrepreneur multi-talentueux


Bien qu’il ait plus de 200 défilés de mode à son actif à travers le monde, Francisco Randez a bien d’autres cordes à son arc. J’ai eu la chance de m'entretenir avec Francisco la semaine dernière pour discuter un peu de ses différents projets, tous plus passionnants les uns que les autres.

Francisco, à quel moment as-tu su que tu voulais devenir mannequin ?
Depuis que je suis tout jeune, j'ai travaillé aux côtés de ma tante à la boutique de mode Mousseline à Montréal. Un jour, l'une de ses bonne clientes, la directrice artistique et ex-mannequin Audrey Benoit, m'a demandé si j'étais intéressé à participer à un gala de mode. C'est ainsi que j'ai eu ma toute première expérience lors du Gala de la Griffe d'Or présenté sur les ondes de TVA à l'époque. C'est d'ailleurs là-bas que j'ai eu la chance de rencontrer le designer Philipe Dubuc, pour qui j'ai pu défiler peu de temps après.

Tu as ensuite été mannequin pour Jean-Paul Gaultier. Comment as-tu obtenu ce contrat?
Dès le début de ma carrière, mon objectif était de collaborer avec Jean-Paul Gaultier. J’ai travaillé à Paris et Milan pendant quelques saisons de défilés. En 2001, j’ai été choisi pour un de ses shows. Ensuite, les discussions ont commencées pour la campagne du parfum «Le Mâle». Je suis donc devenu l'égérie pour la campagne publicitaire du parfum pendant 5 ans.

Malgré le fait que plusieurs te connaissent en tant que mannequin, tu es aussi animateur à la télévision ainsi qu'à la radio depuis plusieurs années. Parle-nous un peu de ton parcours dans l'industrie des médias ?
Tout a commencé pour moi sur le web avec la web télé Montreal.tv sur laquelle j'ai fait mes débuts devant la caméra (vidéo!). J'ai eu la chance de réaliser des dizaines d'entrevues avec des gens de différents horizons. Mon entrevue avec Jean Leloup a été très marquante pour moi et m'a donné envie de faire ce métier-là dans la vie. Un peu plus tard, j'ai eu l'opportunité de devenir chroniqueur à Sucré Salé et j'y collabore toujours 7 ans plus tard! Par la suite, de nombreux projets se sont mis en branle. J'ai eu la chance, entre autres, d'être chroniqueur dans plusieurs émissions. Depuis 2012, j'anime une émission de radio sur les ondes de Rythme FM.

Tu as aussi animé 4 émissions de voyage dont Viva Espana et À deux c'est mieux aux côtés de ta copine, Évelyne Audet, sur la chaine Évasion. Quel est selon toi l'élément qui te distingue en tant qu'animateur?
Je crois qu'il s'agit de mon côté rassembleur et mon naturel. L'une de mes passions est de mettre les gens en contact. Mon objectif est simple: mettre les autres en lumière. Il est très important pour moi de garder cette curiosité pour les autres et le désire du partage même dans mon animation. 

Rappelons que tu es aussi copropriétaire du restaurant le Hà, comment as-tu été amené dans cette équipe ?
Mon bon ami Nic Urli m'a présenté le projet en avril 2014 et j'ai tout de suite accepté. Quand j'étais plus jeune, j'étais un client de Souvenirs d'indochine et je connaissais bien M.Hà. Lorsque j'ai su que le restaurant aurait droit à un relooking complet, j'ai sauté à pieds joints dans le projet. Je possédais déjà un certain bagage en tant qu'ex copropriétaire de La Porte Rouge. Le restaurant Hà c'est une équipe merveilleuse et je ne pourrais y arriver sans mes collaborateurs Flore-Anne Ducharme, Nic Urli et notre chef Ross Louangsignotha

Crédit Photo: Instagram de Francisco Randez

Puisque le travail ne semble pas te donner froid aux yeux, tu vas ouvrir prochainement le centre d'entraînement Aeküus qui se spécialise dans le développement de la posture, du mouvement et de l'agilité. Quelle est la différence avec les autres types de gym traditionnels?
C'est un centre d'entraînement qui se concentre principalement sur le développement de la posture, le mouvement et l'agilité. Ayant fait des arts martiaux ainsi que des sports de combat toute ma vie je cherchais un type d'entraînement mieux adapté à mes besoins. J'ai rencontré mon partenaire Jérémie Fiset qui est un passionné de la science du mouvement. J'invite donc les gens à visiter notre site web et à venir nous visiter au 5445 Avenue De Gaspé #109 à Montréal, sous peu.

En plus de tes multiples projets, tu t'impliques aussi au niveau social en tant que parrain du Bal de Sainte Justine (autrefois le Bal du Mont Royal) pour la deuxième année consécutive?
Effectivement, cette année je ne serai pas seul par contre, je serai accompagné de plusieurs ambassadeurs, dont: Na'eem Adam, Pierre-Olivier Beaudoin, Amélie B. Simard, Camille DG, Debby Doktorczyk, Philippe Fehmiu, Patrice Groleau, Vanessa Pilon, Kim Rusk et Cindy Simard. Je ne suis donc qu'accessoire dans tout ça, l'important c'est d'offrir la chance à des enfants de grandir en santé en amassant des fonds! Pour avoir une idée plus claire et plus précise des objectifs et missions des différentes initiatives et événements, visiter le site de la Fondation. En espérant vous y voir le vendredi 18 mars 2016, pour plus d'infos je vous invite à visiter le site web de l'événement.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES