Aller au contenu

Poutine, un «homme mort»?

Partagez : facebook icon twitter icon
Poutine, un «homme mort»?
Crédit: WennCover

Le président russe Vladimir Poutine vivrait sur du temps emprunté depuis la mort du leader du groupe Wagner, Yevgeny Prigozhin, le 23 août dernier, selon ce que rapporte Radar Online.

Selon au moins une source connue, le professeur Anthony Glees, spécialiste en politique et directeur des études européennes à l’Université Brunel, les troupes de Wagner chercheraient à se venger de la mort de leur chef et Poutine devrait être «très prudent» lors de ses futurs voyages.

Cet avertissement est particulièrement valable pour la visite de Poutine en Chine prévue en octobre prochain, selon lui.

WennCover

«Son avion présidentiel pourrait être abattu au-dessus des steppes de l’est de la Russie par des membres du groupe Wagner qui pourraient avoir accès à un système de missiles Buk dans leur arsenal», explique d’abord Glees.

«C’est un homme mort», conclut le professeur.

Rappelons que le 23 août dernier, un avion s’est écrasé subitement dans le nord de la Russie avec en son bord le leader du groupe militaire Wagner, Yevgeny Prigozhin.

CaptureCNN

Peu de temps avant sa mort, le chef du groupe de mercenaires avait aidé les Russes à avancer en Ukraine depuis le début de l’invasion, puis avait organisé une véritable rébellion contre le Kremlin, affirmant que les troupes russes visaient les mercenaires. Yevgeny Prigozhin avait décidé de rebrousser chemin à son entrée à Moscou, citant une entente survenue entre lui et Vladimir Poutine, une entente négociée par le président biélorusse, alors que beaucoup d’experts affirmaient que les heures de Prigozhin étaient maintenant comptées!

Capture

Et, en effet, sa mort subite est largement considérée par les observateurs comme étant à la direction de Poutine… ainsi que selon les troupes de Prigozhin, qui chercheraient ainsi à se venger du meurtre présumé de leur chef.

Plus de contenu