Ronda Rousey a été suspendue indéfiniment par la WWE après s’en être prise à un officiel durant son match de championnat contre Liv Morgan.

Cet événement s’est produit pendant le SummerSlam du week-end dernier, présenté du côté du Nissan Stadium de Nashville devant près de 50 000 spectateurs.

L’incident est survenu lorsque l’arbitre Dan Engler a fait un compte de trois sur Rousey qui exécutait une manœuvre sur Morgan et qui semblait taper au sol en guise d’abandon. Toutefois, les deux épaules de Rousey se retrouvaient au sol, d’où le compte de trois. C’est alors qu’en pleine émotion, elle s’est emparée du bras de l’officiel pour ensuite le projeter au sol et lui faire subir son mouvement de finition.

Mais comme la lutte demeure un sport de spectacle, les suspensions sont souvent fausses et servent davantage de distraction/raison lorsqu’un lutteur doit s’absenter pour une blessure ou des vacances, par exemple.

Donc, dans l’histoire et non dans la réalité, Rousey a reçu une amende d’un montant non divulgué, tout en étant suspendu indéfiniment. Comme on dit dans le jargon de la lutte, cette histoire est un «work» (fictive), ce qui veut dire que Rousey n’a pas reçu de réelles sanctions.

Ronda Rousey, une ancienne olympienne médaillée de bronze en judo en 2008, était une combattante de la UFC jusqu’en 2016 et première femme intronisée au Temple de la renommée de la UFC en 2018. Elle a rejoint la WWE en 2018.

Page d'accueil