En mars 2020, le jeune acteur Ryan Grantham (Riverdale, iZombie, Supernatural, Diary of a Wimpy Kid, The Imaginarium of Doctor Parnassus) a plaidé coupable de meurtre au deuxième degré pour avoir tué sa mère avec une arme à feu. Selon CBC, l'enfant vedette déchu avait également l'intention de tuer le premier ministre du Canada, Justin Trudeau.

C'est par l'entremise du magazine People que plus de détails ont été révélés quant au procès qui est en cours.

C'est cette semaine que l'audience de détermination de la peine de l'acteur âgé de 24 ans avait lieu. Ce dernier s'est inévitablement retrouvé devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique et toujours selon CBC, lors de l'audience, l'état d'esprit et psychologique du jeune homme aurait été abordé.

Lors de ladite audience, Michaela Donnelly, la procureure de la Couronne, aurait fait référence à deux rapports psychiatriques qui montraient que l'acteur avait vécu une « période intense de dépression clinique » dans les mois qui ont précédé le crime.

Selon le magazine People, l'accusé est « passible d'une peine d'emprisonnement à perpétuité obligatoire ».

 

« La procédure de détermination de la peine a commencé le 13 juin, selon le ministère public, et a eu lieu pour déterminer combien de temps Grantham purgera avant de pouvoir demander une libération conditionnelle ».

Il est important de mentionner que selon le Code criminel, la période maxi minimale « d'inadmissibilité à la libération conditionnelle pour meurtre au deuxième degré est de 10 ans avec une période maximale de 25 ans ».

Toujours selon ce que rapportait CBC, l'acteur qui interprétait le personnage de Jeffrey dans Riverdale, diffusé sur CW et Netflix, avait répété le meurtre et avait même pris des vidéos « y compris des images qui ont capturé les heures après le crime où il avoue le meurtre et montre le cadavre de sa mère après qu'il lui ait tiré une balle dans la tête alors qu'elle jouait du piano ».

 

En mars 2020, après qu'il ait assassiné sa mère, « Grantham aurait chargé sa voiture de trois fusils, de munitions, de 12 cocktails Molotov, de fournitures de camping et d'une carte indiquant les directions vers Rideau Cottage, où Trudeau vit avec sa famille », rapportait CBC.

De plus, Grantham aurait mentionné par l'entremise d'une déclaration à la police ainsi que par des extraits de son journal intime lus au tribunal, son plan de tuer le premier ministre. Cependant, l’acteur « ne s'est jamais rendu à la résidence de Trudeau et s'est plutôt rendu au siège de la police de Vancouver pour se rendre », rapportait Complexe.

De plus, selon CBC, Grantham « avait des envies de commettre des actes de violence et de se suicider ». CBC a également mentionné que les raisons de tuer sa mère étaient « pour lui éviter de voir la violence qu'il avait l'intention de commettre ».

Rappelons que le meurtre au deuxième degré « s'accompagne automatiquement d'une peine d'emprisonnement à perpétuité ». La Couronne demande donc de 17 à 18 ans d'inadmissibilité à la libération conditionnelle, rapportait CBC.

L'audience s'est terminée mercredi.

Plus de détails suivront.

 

Page d'accueil