Carole Baskin prend sa revanche sur Netflix alors qu’elle est la vedette depuis quelques jours d’une nouvelle série documentaire appelée Carole Baskin’s Cage Fight.

La nouvelle série télé présentée sur Discovery+ a été mise en onde quelques jours avant le lancement d’aujourd’hui de Tiger King 2 sur Netflix. Carole Baskin ne voulait rien savoir de cette seconde saison et a tout fait, même poursuivre Netflix, pour qu’elle n’ait pas lieu.

Le souhait de l’amoureuse des félins est que Carole Baskin’s Cage Fight donne au public un différent point de vue de son travail avec les animaux qu’elle tente de sauver de la captivité.

Carole Baskin qui possède l’organisme Big Cat Rescue était une féroce opposante à Joe Exotic et à son zoo qui ont été les vedettes de la série de Netflix Tiger King: Murder, Mayhem and Madness.

Près de 70 félins ont été retirés des griffes de Joe Exotic par Carole Baskin et son organisme qui ont fait fermer son zoo. L’homme croupit maintenant en prison pour 22 ans, reconnu coupable de complot pour meurtre sur Baskin, et cruauté animale.

Pour Baskin, la seule bonne chose qui soit sortie de sa participation à Tiger King est «une scène où un tigre mettait bas et où ils traînaient le petit sur les rochers avec cette perche métallique pour le faire passer à travers le fil». «Quand les gens ont vu ça, ils ont été consternés», dit-elle. «C’était suffisant pour que les gens commencent à parler de ces problèmes», explique la principale intéressée.

Carole Baskin espère que sa nouvelle série télé va éduquer les gens et qu’ils démontreront leur appui au projet de loi appelé The Big Cat Public Safety Act qui veut bannir l’achat privé de félins et qu’il interdise aux zoos de permettre aux visiteurs de les caresser.

Page d'accueil