L’ex-star du golf Greg Norman tente de former une nouvelle organisation pour briser le monopole de l’organisation des tournois de la PGA.

Norman est à la tête d’un nouveau groupe appelé LIV Golf Investments qui veut pouvoir attirer les meilleurs golfeurs du monde au sein de sa nouvelle organisation, révèle quelques médias spécialisés.

Si tout se déroule comme il le souhaite, la nouvelle organisation aimerait lancer ses activités au printemps 2022.

Ce n’est pas la première fois que le monopole du PGA Tour est menacé. Dans les dernières années, les Premier Golf League et Super Golf League ont aussi tenté d’ébranler la PGA.

LIV Golf Investments semble avoir les moyens de ses ambitions. Le groupe a signé un partenariat avec l’Asian Tour, investissant 200 millions (US) pour y présenter 10 nouveaux tournois qui s’ajouteront à ceux déjà prévus à l’agenda 2022. Ces nouveaux tournois seront présentés en Asie, au Moyen-Orient et en Europe.

Greg Norman explique le choix de l’Asian Tour comme premier pas dans le domaine.

«Pour moi, l’Asie est le circuit le moins bien desservi que j’ai vu dans ma vie. Et ce n’est qu’un début. L’Asian Tour est un géant endormi et nous avons l’ambition de faire grandir cette série et d’en débloquer d’autres qui ont de grands potentiels», explique l’ex-champion de 66 ans.

«Nous voyons cela comme la première étape dans le but de faire éclore de nouveaux marchés émergents, de créer une nouvelle plateforme, et de créer une nouvelle voie payante pour les joueurs», ajoute Greg Norman.

Il faut dire que le PGA Tour est très centré sur les États-Unis. Des 35 tournois prévus en 2022, 30 seront joués aux États-Unis. Les autres pays recevant un tournoi sont le Canada (RBC Canadian Open), Porto Rico, le Mexique, la République dominicaine et l’Écosse.

Greg Norman fut numéro un mondial durant 331 semaines. Seul Tiger Woods a détenu le premier rang plus longtemps que lui.

Page d'accueil