Aller au contenu
Laurent Duvernay-Tardif: «La situation s’améliore»
Crédit: TLMEP, Radio-Canada

[obox-video autoplay= »viewable » muted= »false » media-id= »sUTf2zGJ » player-id= »ENTNViwK »]

La guerre au nouveau coronavirus n’est pas terminée, mais l’un des plus costauds soldats de cette bataille se fait optimiste.

Laurent Duvernay-Tardif offre une mise à jour de sa situation en CHSLD, une situation qui s’améliore après des moments forts difficiles, le joueur-médecin vedette des Chiefs de Kansas City dans la NFL révélant au passage qu’une sérieuse éclosion de COVID-19 a touché son établissement.

«Au cours des deux derniers mois, la situation dans le CHSLD où je travaille actuellement a été extrêmement difficile, tant pour le personnel médical que pour les patientes et patients. Alors que nous sommes collectivement confronté-es à la deuxième vague de la pandémie, notre établissement a dû faire face à une éclosion sévère de Covid-19. Des étages entiers ont été transformés en zones rouges et le personnel a été mis à rude épreuve. Les heures supplémentaires et les « doubles quarts » de travail font partie de la réalité quotidienne des travailleuses et travailleurs de la santé en CHSLD en ce moment afin de répondre aux demandes importantes. La situation s’améliore maintenant, et c’est grâce à votre dévouement», écrit Duvernay-Tardif en légende d’une photo d’une collègue et lui.

Une publication qui n’a pas manqué de faire réagir, à commencer par l’animateur d’Occupation Double, Jay Du Temple, qui envoie ses pensées au colosse des Chiefs.

Laurent Duvernay-Tardif annonçait au début de la pandémie choisir de rester au Québec pour travailler en CHSLD en réponse au cri du coeur du premier ministre François Legault, au lieu de se rapporter à son club pour la nouvelle saison de football.

Plus de contenu