Certaines mascottes ne sont tout simplement pas dans la norme. En fait, elles peuvent être bien étranges...

Image #1

Crédit: budapesttimes.hu

Wenlock et Mandenville

La pire mascotte de tous les temps pourrait bien être un duo : Wenlock et Mandenville étaient les emblèmes des Jeux olympiques de Londres en 2012!

Image #2

Crédit: nbcsandiego.com

Boltman

Boltman, des Chargers de Los Angeles, est tout un numéro. Pas très esthétique, mais audacieuse, cette mascotte !

Image #3

Crédit: jsonline.com

Bernie Brewer

Bernie Brewer est, à l'image de la franchise des Brewers de Milwaukee, associée au brassage de bière. Et il possédait une IMMENSE moustache !

Image #4

Crédit: weareutahjazz.com

Bear
Qui a oublié de dire à Bear, la mascotte du Jazz de l'Utah, qu'il était parent avec le célèbre Chewbacca, de la série de films Star Wars ? George Lucas et sa bande auraient pu poursuivre tellement les créatures se ressemblent !

Image #5

Crédit: foxsports.com

Raymond
À l'image de l'équipe qu'il représente, Raymond, des Rays de Tampa Bay, n'a aucun sex-appeal. Aucun !

Image #6

Crédit: ox-god.rissing.com

Wild Wing

L'idée derrière Wild Wing, des Ducks d'Anaheim, est bien simple : un canard aux airs un peu méchants, et un chandail de hockey. Les gens du département marketing de cette équipe ont certainement alloué cinq minutes au choix du costume !

Image #7

Crédit: thescore.com

Rumble the Bison

Rumble the Bison, du Thunder d'Oklahoma City dans la NBA, a des airs un peu bizarres. Peut-être qu'on ne voit pas assez souvent de bisons jouer au basketball !

Image #8

Crédit: Wikipedia

Spartacat
Spartacat est une idée du département marketing des Sénateurs d'Ottawa. Une idée qui aurait pu rester à l'ombre, en toute honnêteté !

Image #9

Crédit: Wikipedia

Dinger

Que dire de Dinger, des Rockies du Colorado. Un Barney pour enfants, mais avec quelques ajouts, comme les magnifiques picots de couleur sur la crête.

Image #10

Crédit: hiddenremote.com

Athena et Phevos

Les Jeux olympiques, on en a parlé précédemment, sont des événements où la famille doit être touchée. Athena et Phevos, des Jeux d'Athènes en 2004, n'ont finalement touché personne !

Image #11

Crédit: ritmicainacom

Cobi

On y est aussi allé dans le minimalisme en certaines occasions, par exemple pour Cobi, la mascotte des Jeux de 1992, à Barcelone. Mais bon, c'était les années 90...

Image #12

Crédit: today.com

Amik le castor
Montréal n'échappe pas à cette déception constante des mascottes de Jeux olympiques. Celle de 1976 était un castor auquel on avait ajouté un ruban. Et c'était tout !

Image #13

Crédit: Facebook

Cyril the Sadistic Swan

Cette immense oie est surnommée Cyril the Sadistic Swan. Quand même !

Image #14

Crédit: stanleycupofchowder.com

Stinger

Stinger est la mascotte des Blue Jackets de Columbus. Une mouche ? Mais pourquoi ?

Image #15

Crédit: hoopsrambler.com

Hip Hop the Rabbit

Hip Hop the Rabbit est la mascotte des 76ers de Philadelphie. Honnêtement, Philadelphie ne l'a pas du tout côté mascotte !

Image #16

Crédit: Wikipedia

Ciao

Vous vous souvenez de la Coupe du monde de soccer de 1990 ? Les Italiens aimeraient beaucoup l'avoir oublié eux aussi, surtout à cause de cette mascotte nommée Ciao.

Wow !

Image #17

Crédit: Wikipedia

Naranjito

Celle de l'événement de 1982 n'était guère mieux. Naranjito était une orange habillée en joueur de soccer. Ouch !

Image #18

Crédit: Wikipedia

Armadillo

Remarquez, ce n'est pas parce qu'on avance dans le temps que les résultats sont absolument plus intéressants. Voici Armadillo, la mascotte de la Coupe du monde 2014, au Brésil.

Image #19

Crédit: sports.yahoo.com

Phillie Phanatic

Phillie Phanatic a cette particularité de ne pas avoir de nez, mais bien une courte trompe verte. On ne sait pas vraiment ce qu'il est, en fait.

Image #20

Crédit: foxsports.com

Brunie

Brunie, du Heat de Miami, a la fâcheuse habitude de se promener avec un ballon de basketball en mousse au lieu du nez. Une fâcheuse habitude, oui.

Image #21

Crédit: Ik Aldama/picture-alliance/Cover Images

Soohorang

La mascotte des Jeux de PyeongChang 2018 est un tigre blanc. Le tigre blanc a longtemps été considéré comme un gardien, un animal protecteur de la République de Corée.

Image #22

Crédit: Twitter_GrittyNHL

Gritty

Depuis la saison 2018-2019, les Flyers de Philadelphie ont une nouvelle mascotte, Gritty. La bestiole orange sur patins, lointain cousin de Youppi (!), ne passe pas inaperçue.

Image #23

Crédit: Twitter_roboduck

Roboduck

Ce canard musclé s'appelle Roboduck. Il est l'emblème des Bucks de l'Oregon, une équipe de football de la NCAA aux États-Unis.

Image #24

Crédit: slu.edu

Billiken

Cet étrange personnage est la mascotte de l'université de Saint Louis. Billiken représente un personnage mythique qui symbolise la bonne fortune. Il fut créé dès 1908 par Florence Pretz, un professeur d'art de l'université.

Plus de contenu