Il faut savoir, avant toute chose, qu’un moteur de recherche (comme Google) possède de nombreux disques durs pour emmagasiner les milliards d'informations qui se retrouvent sur le web. Ces lieux de stockage doivent être en permanence rafraîchie pour éviter qu’il y a de surchauffe.

Permettez-moi de vous parler d'Écosia, une nouvelle alternative à prendre en compte sur le web.

Écosia fait affaire avec Bing, soit Microsoft, pour leur moteur de recherche. Certains vous diront que c’est donc mieux d’utiliser Google, car ils utilisent maintenant que des énergies renouvelables pour leurs opérations.

Ce n'est pas si simple.

Dans le cas d'Écosia, l'outil a déjà planté près de 100 millions d’arbres. On peut dire que l’empreinte est plus faible qu’avec Google, car ces arbres absorbent en continu du carbone émis dans l'atmosphère. Chaque recherche faite avec Écosia enlève donc environ 1 kg de CO2 de l’atmosphère. De plus, le moteur de recherche Bing a affirmé dernièrement que d’ici 2030, 75 % de leurs opérations seront faites d’énergies renouvelables versus 44 % en ce moment.

L’entreprise allemande est aussi certifiée par B Corporation ce qui en fait un acteur crédible en développement durable. Avec leurs revenus de vente des espaces publicitaires, l’entreprise réussit à financer la plantation d’arbres partout dans le monde. Chaque mois, ce moteur de recherche vert rend publiques des informations sur leur revenu et leurs campagnes de plantation. Je vous conseille de jeter un oeil à leur chaîne Youtube EcosiaORG, vous ne le regretterez pas.

C’est hyper intéressant et stimulant de voir qu’un simple changement de moteur de recherche peut avoir un si gros impact. En plus de retirer du carbone de l’atmosphère, il ne faut pas oublier l’impact que les arbres ont sur les habitants des régions touchées : fruits, bois, ombre, augmentation des pluies, diminution de la désertification, etc.

Bref, oui c’est vrai qu’à certains moments on peut penser que pour avoir une plus grande variété dans nos recherches (pour des travaux universitaires par exemple) Google est peut être mieux. Toutefois, pour une utilisation minime, vous ne verrez pas de différence et vous agirez de façon concrète pour la planète très facilement.

Plus de contenu