Lydiane St-Onge, la globe-trotteuse à l'énergie débordante [Girl Crush 191]

Crédit photo: lydianeautourdumonde/Instagram Lydiane St-Onge, la globe-trotteuse à l'énergie débordante [Girl Crush 191]


Lydiane, ce n'est pas un Girl Crush ordinaire. C'est une jeune femme inspirante qui est passionnée par le voyage. Elle a déjà visité les quatre coins du monde et entreprend plusieurs projets la fois. Photographe, entrepreneure, designer, elle a plusieurs cordes à son arc. Sa drive et sa motivation nous impressionnent. Avec plus de 55k abonné.es sur Instagram, elle en fait rêver plus d'un! 

Quel est ton âge? Où es-tu née et où habites-tu? 
J'ai 31 ans. Je viens de Trois-Rivières. Depuis maintenant 4 ans, j'ai un pied à terre à Montréal et un autre dans les avions! 

Comment as-tu commencé à tomber en amour pour les aventures?
J'ai toujours été de nature curieuse et exploratrice... À 16 ans, j'ai fait mon premier voyage seule et j'ai passé un été complet à Calgary pour travailler et améliorer mon anglais. Ce fut un point tournant dans ma vie. Je me suis promise que j'allais découvrir le monde : il y a tant à apprendre!
 

Crédit : lydianeautourdumonde/Instagram

Qu'est-ce qui t'allume de partir voyager?
Le voyage, c'est mon université. Apprendre, voir et comprendre le monde est ce qui m'allume le plus. Voyager me permet de remplir mes yeux de beaux paysages, ma tête de nouvelles connaissances et mon cœur de rencontres et d'amitiés. Il n'y a rien de plus stimulant!

Peux-tu nous parler de ton Challenge SRC?
Ça fait déjà cinq ans que j'ai un mode de vie plutôt nomade. Je cherchais une signification plus grande à ce que je faisais. Ayant plusieurs personnes dans mon entourage qui ont été affecté par le cancer et sachant qu'une personne sur deux sera touchée par cette maladie dans sa vie, je trouve qu'il est si important d'investir dans la recherche pour améliorer le taux de survie. J'espère sincèrement qu'un jour nous puissions même relayer aux oubliettes cette maladie!

Comment arrives-tu à te surpasser?
Me surpasser n'est pas seulement physique, mais aussi mental. Je carbure aux défis! Finalement, ce qui me demande plus d'efforts, c'est réussir de réussir à trouver un équilibre entre mes voyages, ma vie sociale, l'entrainement, le bien-être, la famille et le repos!

Tu as plusieurs autres occupations, peux-tu m'en parler?
En fait, j'en ai des tonnes. J'aurais besoin d'avoir deux ou trois vies supplémentaires pour tout accomplir! Je fais de la photo, j'ai une boutique en ligne, je développe et design activement avec une équipe des produits de voyage, j'ai fait un livre, j'ai été animatrice pour une émission de télé, je fais des chroniques voyages ici et là dans les médias, je donne des conférences... Il y a tellement de choses qui me passionnent que c'est dur de choisir!

Crédit : lydianeautourdumonde/Instagram

Comment décrirais-tu le type de travailleuse que tu es?
J'adore m'entourer et travailler avec des gens passionnés, qui me poussent à me dépasser. Le contact humain est essentiel pour moi. J'aime avoir des horaires flexibles et pouvoir choisir les contrats et les projets qui m'interpellent. Je suis tellement passionnée par ce que je fais que c'est très facile de tomber dans l'excès et d'oublier de prendre des jours de congé pour décrocher.

Qu'est-ce qui t'inspire dans la vie ?
Tout! Le monde entier regorge d'inspiration. La façon de vivre des gens, les mœurs, les cultures, les spiritualités, la quête du bonheur de chacun... Ça me fascine et m'inspire au quotidien.

Trois lieux dans lesquels on risque de te croiser ?

  • Au café Loup Bleu sur la rue Marianne, j'y travaille très souvent. J'adore l'ambiance et le côté social.
  • Sur le Mont-Royal où je fais du jogging, du vélo et du ski de fond.
  • À l'aéroport!

Quels projets dans lesquels tu as participé t'ont le plus marqué pour l'instant ?
J'ai participé au défi Kayak Desgagnés où j'ai descendu le Fleuve en kayak de Montréal à Québec en ramant environ 60 km/jour. Le but était d'amasser des fonds pour l'organisme Jeunes Musiciens du Monde qui offrent des cours de musique aux jeunes gratuitement.

Il y a un an, j'ai fait l'ascension du Kilimandjaro avec un groupe de dix personnes. C'était certainement l'épreuve mentale et physique la plus difficile de ma vie, mais aussi un des plus beaux moments. 
 

Crédit : lydianeautourdumonde/Instagram

Quels sont tes projets pour l'avenir ?
Je suis moi-même étourdie par tous les projets qui s'en viennent, mais en voici une liste partielle :

  • Faire plus de voyages pour la Société de recherche sur le cancer. La thématique pour 2019-2020 est les 7 merveilles du monde : ça va être incroyable! J'espère bien pouvoir en faire quelques-uns, à commencer par la Chine en août 2019. 100 km de randonnée sur la muraille, wow!
  • Un deuxième livre...
  • Des séries web de voyage
  • Une collection de vêtements et accessoires de voyage vendu en ligne et en boutique
  • Un café/boutique
  • Accompagner plus de voyages de groupe (en février, je participerai à un voyage de plongée au Mexique)
  • Des aventures et des défis! Je pars en novembre faire l'ascension du camp de base de l'Everest.
  • Des chroniques de voyage dans les médias
  • Faire une autre émission de télé en voyage
  • Trouver un équilibre entre la famille, les amis et l'entrainement. Réussir à décrocher!

 Pour suivre ses aventures, vous pouvez aller sur son blogue Lydiane Autour du Monde ou sur sa page Instagram @lydianeautourdumonde!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES