Billie Tousignant, la lumineuse mannequin montréalaise [Girl Crush 190]

Crédit photo: Vincent Fugère Billie Tousignant, la lumineuse mannequin montréalaise [Girl Crush 190]
Le photographe Vincent Fugère qui gère le projet Boucane nous a récemment fait part d'un shooting photo qu'il a fait officieusement pour Sokoloff Lingerie avec la mannequin Billie Tousignangt. «Cette fille est inspirante». Il ne nous en fallait pas plus pour aller jeter un oeil à son compte instagram @billiebopbillie et lui envoyer un courriel afin de la connaitre un peu plus. Professionnel, séduisante et sympathique, découvrez la décomplexée Billie.

Ton âge / La ville où tu es né et où tu habites ?

J'ai 20 ans, je suis née à Montréal et j'y vie toujours!
Comment es-tu tombé dans le domaine du mannequinat
Quand j'avais 15 ans, on me disait souvent que je devrais essayer d'être mannequin, alors j'ai essayé. J'ai fait un défilé et là-bas j'ai rencontré plusieurs designers et photographes qui m'ont proposé d'autres contrats où j'ai rencontré de nouveaux artistes qui m'ont eux aussi proposé de nouveaux projets et ainsi de suite. 

Source : @billiebopbillie
Qu'est-ce qui t'allume dans cette discipline ?
La créativité! Il n'y a pas de limite à ce qu'on peut faire dans un shoot. J'aime me laisser aller devant la caméra et laisser bouger mon corps. Il y a des mannequins qui posent, change de pose, se demande quoi faire, repose. Moi, je bouge simplement du début à la fin. C'est comme une danse, tu laisses ton corps aller et les photos se prennent. 

Tu sembles bien l'aise de shooter en lingerie, la nudité ne te fait pas peur ?

Je crois qu'il y a une différence entre lingerie et nudité. Je suis quelqu'un d'extrêmement à l'aise avec mon corps et ma personne, donc oui, j'aime bien faire de la lingerie, mais jamais je ne ferai de photo nue.

As-tu une autre occupation / emploi / études ?
Oui! J'ai ma propre agence de mannequinat depuis maintenant 3 ans: Illicit Model Management et j'étudie à temps plein à l'université en administration.

Comment définirais-tu ton look en 3 mots ?

Mon copain m'a dit de dire: Plus naked possible hahahahah. Non, mais honnêtement je ne considère pas avoir un look précis. Quand je sors, j'adore me forcer et oui je suis à l'aise avec mon corps donc je porte beaucoup de choses que d'autres personnes n'auraient pas l'audace de mettre. Mais quand je travaille je sais avoir l'air professionnelle et j'adore aussi m'habiller relax et pas compliqué. 
Je pourrais dire:
- Blanc
- Croptop
- Talons hauts
Parce qu'un chandail qui n'est pas croptop ce n'est pas un chandail, no no. 

Source : @beapayette
 
Quelle est ta source d'inspiration ? 
Mon "inspiration" ne part pas de quelqu'un, mais plutôt d'une couleur. Un jour, j'ai réalisé que les gens s'habillent généralement en noir. Quand tu arrives quelque part habillé en noir, tu te fonds dans la foule. À partir de ce jour là, j'ai décidé que je m'habillais juste en blanc et que je n’allais clairement pas me fondre dans une foule.
Comment décrirais-tu le type de travailleuse que tu es ?
Ultra persévérante et aidante. Jamais je ne vais laissé tomber un projet, peu importe à quel point il est difficile et je suis toujours disponible à aider les autres même si cela veut dire mettre mes choses de coté, allé aider la personne et revenir à mes choses ensuite. J'aime aussi avoir du plaisir en travaillant, j'ai la chance de faire un métier amusant, j'aime être mannequin, je sais être professionnelle, mais je sais aussi avoir beaucoup de plaisir durant un shoot ou un défilé. 

Source : @beapayette
Qu'est-ce qui t'inspire dans la vie ?
Wow, c'est difficile comme questions ça... Je dirais la beauté inusitée. Trouver la beauté dans des choses variées m'inspire énormément. On a tendance à avoir un regard plutôt fermé dans la vie, mais simplement de lever les yeux et de voir un nuage qui à une forme élégante, c'est beau. Le deuxième étage des magasins qu'on ne regarde jamais sur Mont-Royal avec plein de bois sculpté sous les fenêtres, c'est beau. La fille l'autre bord de la rue qui éclate de rire, c'est beau. La petite fleur qui pousse sur le bord du trottoir, c'est beau. On ne la voit pas assez souvent, mais la beauté elle est partout et ça m'inspire. 
 
Trois lieux dans lesquels on risque de te croiser?
Sur le plateau, chilling around.
Au FlyJin, car j'adore profondément cet endroit.
Et au centre sportif de l'UQAM #Everyday.
Courtoisie
Quels projets dans lesquels tu as participé t'ont le plus marqué pour l'instant ?
J'ai fait la première campagne de #SoColorCult de Matrix qui est une division de L'Oréal et je crois que c'est vraiment ce qui m'a le plus marqué pour le moment. Je n’avais jamais vu d'aussi grosses affiches de moi-même. Jamais on ne m’avait envoyé des stories de «hey, c'est ta face là dans l'étagère de shampoing!» et jamais je n’avais vu mon visage sur les pages d'un manuel de cours de coiffure haha! Sinon, le défilé du Collège Lasalle 2018, doux Jésus, ça m'a marqué ça. Les journées les plus stressantes de mon existence, mais aussi la plus belle chimie entre mannequins que j'avais vécue depuis longtemps, comme si on était tous ami depuis 5 ans.

Courtoisie
Quels sont tes projets pour l'avenir?
Être heureuse! Beaucoup de personnes ont de la difficulté à être heureux et je crois que c'est la chose la plus importante. Mais je t'avouerais que je suis très très ben parti pour ça !

Suivez Billie Tousignant sur instagram et voyez son site web.
@billiebopbillie

www.billietousignant.com.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

For @sokolofflingerie’s new autumn 2018 collection @whatsupimalex

A post shared by Moi c'est Billie, pis toi? (@billiebopbillie) on

EnregistrerEnregistrer

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES