Longue vue sur le court: un festival pour petits et grands cinéphiles

Longue vue sur le court: un festival pour petits et grands cinéphiles

Ça y est. Après des mois de froid sibérien et d’hibernation, l’été semble se faire moins timide, sonnant la cloche de la saison festivalière. À travers la foule d’activités et d’évènements qui peuplera nos rues d’ici les prochaines semaines, l’un se démarque cependant par la diversité de son programme et l’honorabilité de son projet : le festival Longue vue sur le court
 
Accueilli pour une quatrième année consécutive par Montréal, ce festival international de courts métrages vise à célébrer la relève cinématographique d’ici et d’ailleurs, à l’occasion de programmations publiques et d’une remise de prix dépassant les 14 000$. Débuté mercredi soir, le festival s’étira jusqu’au 3 juin, proposant plus d’une dizaine de projections partagées, en autres, par le Théâtre Corona, le Théâtre Paradoxe et l’École de Technologies Supérieures. 

 Image tirée du film Copa Loca

Rejoint par téléphone, le cinéaste et fondateur de Longue vue sur le court Benoit Desjardins nous a fait part de son enthousiasme quant à cette quatrième édition célébrée en grand. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : des 54 films présentés l’an passé, le festival en projettera une vingtaine de plus, totalisant 80 courts métrages, dont 30 dévoilés en primeur. Parmi ces films, on souligne Le sujet de Patrick Bouchard, sélectionné au prestigieux festival de Cannes, ainsi que Fauve de Jérémy Compte, récipiendaire d’une dizaine de récompenses, incluant de prix du jury du Sundance Film Festival. 
 
Nouveauté cette année qui plairont aux pas sorteux : le festival propose une section web, Longue vue sur le web, où sera accessible un programme de courts métrages hors compétition. De plus, dans le cadre de la programmation spéciale Du court au long, le Théâtre Corona et la Maison de la culture Marie-Ugay projetteront ce soir et demain les premiers longs métrages des cinéastes, Ara Ball et Frédéric Barette. Autre ajout, la Maison de la culture Marie-Uguay accueillera aussi les tout-petits ce dimanche, dans le cadre d’un rendez-vous familial incluant une projection de films jeunesse, ainsi que des ateliers de cinéma pour nos futurs cinématographes. 

Activités variées, films de grande qualité et cinéastes passionnés seront au rendez-vous pour cette célébration des jeunes talents du septième art à ne pas manquer! 

Voyez toute la programmation sur longuevuesurlecourt.com

Image tirée du film Garage de soir

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES