Le Parc Guido-Nincheri est un véritable bijoux de design

Crédit photo: David Giral Le Parc Guido-Nincheri est un véritable bijoux de design


Parmi la foule de projets qui ont été initiés à Montréal lors de l'année 2017, à l'occasion du 375e anniversaire de la ville, le Parc Guido-Nincheri en est un qui mérite que l'on s'y attarde. En plus d'être un espace vert où il fait bon de profiter de l'air de la métropole, le parc présente un design et un travail architectural remarquable, choses que plusieurs d'entre-nous savent apprécier.

Le parc, dont le nom a été donné en hommage à l'artiste italien Guido Nincheri, est situé tout près du  Stade olympique et du Jardin Botanique. Il a d'ailleurs été conçu dans l'idée de symboliser l'entrée vers l'Espace pour la vie, le complexe de musées destiné à faire découvrir et à protéger la biodiversité de la planète. C'est à la firme montréalaise de design urbain civiliti, qui s'est distinguée avec de nombreuses interventions sur notre ville depuis plusieurs années, que nous devons l'architecture du paysage du parc. Pour concevoir celui-ci, les designers de civiliti ont imaginé de quoi pourrait avoir l'air un tronc d'arbre fendu sur toute sa longueur et couché au sol, et comment ils pourraient intégrer cette idée à leur design urbain.

Ainsi, le chemin principal permettant de circuler dans le parc est marqué par de longues lignes ondulées peintes en rouge et blanc, qui évoquent la montée de la sève le long d'un tronc d'arbre. Cette représentation imagée de la nature est complétée par la présence de plusieurs jardinières à la forme arrondie, dispersées un peu partout le long du chemin, qui représentent des noeuds dans le tronc d'arbre et sur lesquels les passants peuvent s'asseoir. Le soir, ces jardinières illuminent le chemin d'un éclairage d'ambiance très travaillé, signé UDO Design.

De plus, le parc accueille une installation artistique créée par le sculpteur Jean-Robert Drouillard, dont la conception a été effectuée de pair avec civiliti pour s'assurer qu'elle s'intègre de manière fluide dans le paysage. L'installation est composée de quatre colonnes sur lesquelles se trouvent des personnages habillés en uniforme de base-ball, et chacun d'eux porte sur son habit un chiffre rappelant une date importante de l'histoire de Montréal. L'oeuvre urbaine a été offerte par la ville de Québec à celle Montréal, à l'occasion de ses 375 ans.

Si vous n'aviez pas encore eu l'occasion de passer dans le coin du Stade, l'été qui commence est une excellente oportunité pour y faire un tour !

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES