Le secteur technologique: plus que jamais à la recherche de talents

Crédit photo: SeanZeroThree Le secteur technologique: plus que jamais à la recherche de talents

Au cours des dix prochaines années, plusieurs emplois seront à pourvoir dans différents secteurs. Peu importe vos intérêts, vos passions ou vos traits de personnalité, il y aura certainement un emploi pour vous dans les prochaines années, car nous savons déjà qu’il y aura plus de 1 300 000 postes à combler d’ici là.

Certains emplois seront toujours plus prisés sur le marché du travail, spécialement dans le domaine des technologies de l’information et de la communication.

Vous ne me croyez pas ?

Jonathan de Moscovaki, recruteur de talent depuis 6 ans, abonde dans le même sens. :

« L’informatique, c’est l’avenir, un point c’est tout. Ce ne sont plus seulement les compagnies en informatique qui font de l’informatique. Ce sont tous les types d’entreprises qui en font. Par exemple, auparavant, Aldo ne fait pas que vendre des souliers dans leurs magasins, maintenant, ils ont des milliers d’employés qui travaillent pour eux en informatique, notamment pour leur site Web et pour la vente en ligne. C’est leur plus grand département. »

Le virage numérique est donc hyper important et se fait dans tous les types d’industries. Il est néanmoins faux de dire que tout le monde a déjà passé au numérique et à l’ère d’Internet. Jonathan, qui se spécialise dans le recrutement de personnel, tout particulièrement dans le secteur informatique, le confirme.
 

Crédit : Philippe Bouchard

Est-ce un secteur ouvert à tout le monde?

« Des postes différents, il y en a une centaine. Et ce sont autant les compétences, les diplômes, que les qualités personnelles qui sont recherchées par les compagnies. Les entreprises recherchent des joueurs d’équipe, des personnes qui seront capable de communiquer avec des clients et différents départements. La caricature qu’on a en tête, des informaticiens nerds qui ne parlent à personne et qui sont toujours seul à travailler leur ordinateur, ça n’existe plus aujourd’hui. Ça prend des gens captivants, compétents et qui ont de la personnalité! »

De plus, ce secteur n’exige que très rarement un baccalauréat. Une technique de trois ans pour obtenir un DEC suffit à acquérir la base des compétences recherchées, en plus de l’expérience que certaines personnes ont acquis par elles-mêmes, que ce soit pour des postes de programmeur et développeur en média interactif ou de concepteur en développement web

Dans le secteur des technologies, quel métier est le plus recherché?

« Tout est toujours une question de tendance. Une technologie peut être populaire pendant plusieurs mois ou pendant une année, puis elle ne l’est plus. Par exemple, il y a deux ans, des postes en technologie mobile, étaient vraiment « in », mais maintenant, on dirait que ça l’est moins. Dans l’avenir, on dirait vraiment qu’on s’intéresse plutôt à la sécurité des données et à l’intelligence artificielle. C’est dans ces secteurs que la demande est la plus forte actuellement. »

Les postes à combler dans le secteur des technologies ne sont pas toujours liées à de la création d’emploi, c’est aussi du mouvement d’employé.

« Cela signifie que les bons talents cherchent à changer d’emploi afin de trouver de meilleures conditions de travail : être mieux rémunérés et évoluer dans un cadre de travail qui leur convient mieux », confirme Jonathan. On parle notamment d’une meilleure conciliation travail-famille et de proximité du lieu de travail par rapport au lieu de résidence, etc. »

Quels sont les métiers les plus difficiles à combler?

« Sans aucun doute, les emplois liés au domaine de la programmation. Il y a trop de postes disponibles et pas assez de candidats pour les combler. »

Mais il semble y avoir beaucoup de pigistes qui font de la programmation par contrat octroyés par plusieurs entreprises. Certains décident même de fonder leur propre boîte de 2 à 5 employés.

« En effet, ils le font pour la liberté que cela leur procure. Ils peuvent ainsi travailler de la maison et faire le nombre d’heures qu’ils veulent. Ils peuvent même travailler à distance, voire même dans d’autres pays. On en voit beaucoup qui font ça, mais des personnes qui sont prêtes à travailler en entreprise, on en cherche! »

Et les compagnies aussi en cherchent !

Tous ces emplois mentionnés ci-haut sont à combler dès maintenant et la demande sera de plus en plus croissante au fils des prochaines années.

Trouvez un emploi à votre image parmi les 54 métiers et professions d’avenir recensés sur emploisdavenir.gouv.qc.ca

Crédits: gorodenkoff

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES