Los Angeles Apparel : le nouveau projet mode de Dov Charney

Crédit photo: Los Angeles Apparel Los Angeles Apparel : le nouveau projet mode de Dov Charney


On se souvient de Dov Charney comme étant l’entrepreneur montréalais ayant semé plusieurs controverses alors qu’il était toujours le directeur général d'American Apparel, la compagnie qu’il a fondée en 1989.

En effet, on sait que Charney a souvent été victime de reproches au sujet d’inconduites sexuelles dont il aurait fait preuve auprès de certaines de ses collègues de travail, ce que le public n’a réellement pas aimé. Selon un récent article paru dans La Presse, le conseil d’administration d'American Apparel a choisi de congédier en 2014 le fondateur d’American Apparel, ce qui lui a grandement déplu. Vers la fin de l’année 2016, au malheur de bien des gens, les boutiques American Apparel ont fermé leurs portes l’une après l’autre à Montréal, après que la compagnie ait déclaré publiquement son état de faillite. Puis la compagnie a été achetée par Gildan pour 88 millions de dollars.

Renaitre de ses cendres

Malgré la pluie de critiques dont il a été victime dans les médias ces dernières années, Charney, avec optimisme, continue de penser qu’il y a espoir au niveau professionnel pour lui dans le futur. Il est sûr qu’il pourra éventuellement connaître à nouveau un succès égal à celui d’American Apparel et ce, avec son nouveau projet : Los Angeles Apparel.

En effet, ceux qui s’ennuient déjà des fameux basics du «AA» seront réjouis de savoir que Dov Charney a conçu une boutique en ligne où des morceaux de vêtements inspirés des années 90 sont disponibles. Los Angeles Apparel offre une variété de pièces de vêtements produites localement  aux États-Unis, dans le respect de ses employés. Ressemblant énormément aux morceaux d'American Apparel, les vêtements sont pour l'instant disponibles en ligne seulement. On y retrouve des classiques pour homme, pour femme et pour enfants ainsi que quelques sacs simples, mais pratiques.

Reste à voir si Charney réussira à changer les esprits et à ouvrir une boutique Los Angeles Apparel à Montréal un jour, objectif qu’il aimerait atteindre bientôt.

Source : La Presse.

Voyez : American Apparel est mort: post-mortem d’une ascension controversée.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES