Dana El Masri, la conceptrice de parfums artisanaux derrière Jazmin Saraï [Girl Crush 175]

Crédit photo: Christine Phang Dana El Masri, la conceptrice de parfums artisanaux derrière Jazmin Saraï [Girl Crush 175]


La parfumerie de niche est un domaine en pleine explosion depuis plusieurs années, venant redéfinir notre façon de voir les parfums. C'est un secteur de l'industrie des fragrances qui privilégie une approche créative, saine et naturelle tout en misant sur la puissance d'évocation d'une odeur et sur la justesse des accords, un peu à la manière d'une chanson. 

J'ai rencontré pour vous Dana El Masri, une jeune parfumeuse montréalaise qui fête les 4 ans de Jazmin Saraï

Dana El Masri, ça mange quoi en hiver?
Hmmm.. je mange beaucoup de bouffe qui chauffe et beaucoup de soupes! And I'm on top of that Vitamin D.

Quelle est l’importance des origines dans ton processus créatif?
Mes origines ont un très grand impact sur mon travail. Le rôle des odeurs au Moyen-Orient est grand. Alors que je ne crée pas seulement des parfums influencés par le Moyen-Orient, mon lien avec les parfums a certainement grandi à partir de là - le jasmin, les roses sauvages, le oud et etc.

Je n'ai pas peur des parfums très expressifs. 

Parfumerie commerciale, parfumerie artisanale, comment ça marche?
La parfumerie artisanale est complètement faite à la main, du début jusqu'à la fin. Le parfumeur ou la parfumeuse est responsable de tout dans le processus de création et l'importance est mise sur l'art de la parfumerie. C'est tout à fait le contraire face aux parfumeries commerciales qui se concentre aux images marketing et aux groupes de discussion (focus groups). Normalement, dans la parfumerie commerciale, il ya une équipe complète derrière chaque parfum/projet, alors que dans la parfumerie artisanale, le parfumeur ou la parfumeuse contrôle chaque étape. 

Tu travailles sur quoi en ce moment?
Je travaille sur beaucoup de projets, mais je me concentre sur le re-branding/packaging de ma collection Jazmin Saraï. Ça fait des années que je travaille sur une nouvelle collection de parfums inspirés par le Moyen-Orient et mes racines. D'ailleurs, mes produits sont unisexe, ils vont aussi bien aux femmes qu'aux hommes.

Pour acheter tes fragrances, on va où?
À partir de mars sur mon site web et à la fête relancement le 23 mars chez Espace Urbain à Rosemont. En boutique à Montréal chez General 54 et à Maison Fusion au Village de Pointe-Claire. 

Des projets pour 2018?
Je suis excitée par cette année! Je travaille sur plusieurs collaborations avec d'autres artistes et musiciens et d'autres marques en soin de la peau et fragrance. Je vais être à Los Angeles en mai où je participe à la programmation d'une série d'ateliers sur l'olfaction et les odeurs dans le contexte de la culture de plusieurs pays du Moyen-Orient, en collaboration avec l'Institut d'Art et Olfaction. J'ai aussi le but de relancer ma propre collection Jazmin Saraï, et je célèbre la quatrième année de mon entreprise! 

Il y aura aussi un cool événement  multisensoriel avec Artgang en juin sur la collection 'Special Herbs' de MF Doom.

Rendez-vous ce vendredi 23 mars dès 19h00
Loft Urbain, 5934 Saint Hubert! 

Suivez-la sur instagram @jsparfums

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES