Un récent sondage mené par le site autoHEBDO révèle que 75 % des Canadiens ont déjà eu des relations intimes dans leur véhicule (donc 3 personnes sur 4 possédant un véhicule). Et les trois quarts d’entre eux seraient prêts à répéter l’expérience! Nicole McCance, psychologue et experte en relations, explique « qu’en plus d’ajouter un soupçon d’excitation et de danger, les relations intimes à bord d’un véhicule peuvent être pratiques. »

Que ce soit l’hiver ou l’été on aime tous se rapprocher de façon intime et coquine dans un véhicule. C’est très utile quand vous n’avez pas de maison à vous (toujours chez les parents ou avec des colocs). Ce lieu vous appartient et sera relativement intime pour vous et votre aventure.

Pour prouver à quel point le véhicule est un endroit idéal pour les rapprochements autoHEBDO a fait un sondage pancanadien et – comme vous vous en doutez – les Québécois se démarquent !

Les Québécois, toujours plus coquin et osé

Lorsqu'on leur demande de décrire leur rapprochement intime dans un véhicule, les Canadiens utilisent les adjectifs « amusant et excitant » (36%), suivis de «coquin et osé» (26%) et «old school» (25%) alors que les Québécois utilisent davantage « amusant et excitant » (46%) et « coquin et osé » (31%).

Pour les Québécois et Québécoises, l’intimité du lieu ne figure pas en tête de la liste des facteurs pris en compte pour décider s'ils devaient s’engager dans des rapprochements intimes dans un véhicule ou non. L’intimité du lieu est peu considérée par les Québécois (seulement 26%), arrivant derrière le risque (43%), la commodité (29%), la taille et le confort du véhicule (28%).

En ce qui a trait à l'ambiance, les Québécois se rapprochent du reste des Canadiens - alors que le R&B doux et sexy est le premier choix parmi les genres musicaux (23%), la majorité des Québécois et des Canadiens préféreraient éteindre la musique, et discuter tendrement dans le silence avec leur partenaire.
 
Et vous, comment consommez-vous l’amour dans un véhicule ?

Plus de contenu