Des artistes détournent des peintures de 'thrift shops'

Crédit photo: Chris McMahon Des artistes détournent des peintures de 'thrift shops'


Nous venons de (re)découvrir une tendance insolite qui est déjà bien établie aux États-Unis. Vous rappelez-vous de l’album Everything Will Be Alright In The End de Weezer sorti en 2014? Son image de couverture est plutôt surprenante : on y voit un genre de monstre marcher à travers un paysage montagneux. L’artiste derrière cette œuvre est Chris McMahon, et comme Thryza Segal et David Irvine, il peint des personnages insolites sur des toiles trouvées dans des friperies.  

Crédit : Weezer

Cette réalisation vient de la collection de McMahon intitulée Involuntary Collaborations (Collaborations involontaires). On y trouve plusieurs peintures de paysage, souvent abandonnées dans des brocantes, auxquelles l’artiste offre une seconde vie grâce à l’ajout d’une touche d’humour. En utilisant les mêmes techniques que leur artiste original, McMahon produit des tableaux aux scènes presque crédibles!
 
Cette idée, elle lui est venue par nécessité. Étant un artiste aux revenus modestes, McMahon a dû essayer de couper ses coûts. La solution? Trouver des canevas dans des ventes de garage, entre autres. Au début, il peignait par-dessus en couvrant totalement l’œuvre originale. Jusqu’à ce qu’il découvre un tableau pas trop mal qui semblait inachevé; on pouvait y voir un grand lac sans rien en son centre. Il y a ajouté un serpent de mer. Selon lui, cette pratique représenterait un hommage au travail de l'artiste.

Une idée intéressante à essayer pour personnaliser votre décor à moindre coût!

Crédit : Chris McMahon

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES