Énergie électrisante au festival Villa Paradizo sur Crescent [Photos]

Crédit photo: Gabriel St-Amant - Fetivo Énergie électrisante au festival Villa Paradizo sur Crescent [Photos]


Plusieurs membres de l’équipe de Ton Barbier se sont retrouvé au festival Ancient Future dans le Vieux-Port. Pour ma part, j’ai assisté vendredi soir au festival Villa Paradizo, se décrivant comme le plus gros festival de musique électronique gratuit en Amérique du Nord. La particularité de ce festival est bien sûr la gratuité, le prix étant entièrement assumé par les commanditaires, mais également le fait qu'il se déroule sur un tronçon de rue si populaire au Centre-Ville de Montréal.

Ce vendredi, ce sont plusieurs DJs locaux suivis d’artistes internationaux comme Domeno, Henry Fong & Borgeous qui se sont succédé aux platines. Sur scène, c’est le MC québécois Carl Muren qui animait la foule.

En plus de l’aspect touristique habituel de la rue Crescent, ce type de festival apporte bien entendu son lot de touristes. Il est clair que le nombre de spectateurs bénéficie aux grandes entreprises finançant le festival, tel que Budlight et Toyota, mais j’aimerais porter mon regard sur les entreprises locales.

L’impact est encore plus efficace à mon avis pour les restaurateurs, entreprises locales et artistes émergents. C’est avant tout ce qui démarque ce type de festival et j’irais même jusqu’à dire cette «communauté». Pour avoir discuté avec l’artiste et porte-parole officiel Domeno, bien entendu, l’emphase est mise sur les commanditaires principales, mais cet aspect local leur tient beaucoup à coeur. Dans cet ordre d’idées, c’est la marque montréalaise Kuwalla Tee qui était l’habilleur officiel des artistes présents sur scène.

Domeno et moi (Alexandre Frenette)
Crédit photo: Gabriel St-Amant - Fetivo

L’un des propriétaires de la marque m’a expliqué que c’est par le biais de Domeno qu’ils ont eu la chance d’être partenaires officiels. En effet, à même le backstage; il distribuait des vêtements aux artistes, une belle manière de faire parler d’eux et de se faire voir par un plus grand nombre d’éventuels clients. J’ai d’ailleurs croisé le DJ Snails arborant fièrement l’une des vestes de la collection de Kuwalla.

Le festival a continué de plus belle, avec un line up d’envergure en EDM avec Timmy Trumpet, Roger Sanchez, Loud Luxury et encore une panoplie d’artistes locaux et émergents. Une belle initiative qui grandit d’année en année, qui permet aux jeunes et moins jeunes d'apprécier l’ambiance effréné des festivals de musique, et ce, totalement gratuitement.
 

Crédit photo: Gabriel St-Amant - Fetivo

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES