Le photographe Philippe Roussin, alias @sharinglights a pris quelques magnifiques clichés de la jolie Michelle Bienvenue, alias @mimibienvenue. On a décider de sauter sur l'occassion pour la rencontrer et lui poser quelques questions sur elle et ses projets.

Ton âge / La ville où tu es né et où tu habites ?
J’ai 20 ans, je suis né et j’ai grandi dans le douillet cosmos qu’est la Rive-Sud de Montréal, plus précisément à Saint-Bruno-de-Montarville. Depuis maintenant un an, j’habite un 1 1/2 au centre-ville de Montréal. Ma ville coup de coeur depuis toujours. La belle Montréal.

Es-tu mannequin ?
Non. Toutefois, j’admire l’univers de la photographie et si j’ai l’occasion d’y laisser un brin de mon empreinte en assistant à quelques shooting, vous m’en voyez ravie. J’adore cet art, surtout le côté créatif et passionnel de la chose.
 

 

 @berribikini @guillaume.stamand

A post shared by M (@mimibienvenue) on

As-tu une autre occupation / emploi / études ?
Je définirais mon titre actuel d’étudiante-égarée-rêveuse-qui-veut-tout-faire en communication marketing (JE SAIS, classique à l’UQAM en plus), mais je viens corser le tout avec ma passion et mon amour profond pour les mots. Il y a quelque temps, j’ai commencé à m’intéresser davantage sur le merveilleux monde qu’est la poésie pour laquelle j’avais toujours eu un crush proéminent je dois l’avouer. De fil en aiguille, je suis parvenue à faire éclore un blog de poésie coeurdemimi.com dans lequel je publie quelques mots s’emboitant maladroitement qui sortent de ma tête, mais surtout de mon petit coeur, bien sensible je dois l’admettre. J'ai aussi fait une page Facebook: laplumedemimi.

Comment définirais-tu ton look en 3 mots ?
Bohème, neutre, classique

Quelle est ton icône de style? Ton inspiration ?
Je n’ai jamais réellement eu d’icône de style, je dirais que j’y vais vraiment avec ce qui ME plait et le confort. Évidemment je dois admettre que comme probablement plusieurs d’entre nous je trouve mon inspiration sur les réseaux sociaux,et tout le tralala (tralala incluant mes grandes soeurs auprès desquelles je m’excuse publiquement de leur avoir chipé un-peu-trop-souvent d’items). Néanmoins, si je pouvais avoir carte blanche au Aritzia…j’y trouverais tout ce dont j’ai besoin, ça s’est assuré! Je bave littéralement devant la vitrine du magasin.
 

 

Au milieu d'une île étonnante Que ses membres traversent Elle vit d'un monde ébloui @guillaume.stamand

A post shared by M (@mimibienvenue) on

Ta tendance préférée en ce moment?
Les mom jeans, les bralettes, le fleurie!

Comment décrirais-tu le type de travailleuse que tu es ?
Je dois admettre avoir développé le léger trouble du workaholisme de plus en plus présent de nos jours. Je me considère comme étant une femme entreprenante, fonceuse et éclatante. Si je veux quelque chose, je vais faire les démarches pour l’obtenir et règles générales, ça fonctionne! Il n’est pas surprenant de me voir jongler simultanément avec 3-4 emplois et de vouloir entamer mille et un projets.

Trois lieux dans lesquels on risque de te croiser?
- Prélassée dans un parc en train de lire de jolis poèmes
- Dans mon café de quartier à étudier ou bien travailler.
- Au lac Champlain, sur le voilier de mon papi, mon échappatoire.

Qu'est-ce qui t'inspire dans la vie ?
Les gens. La beauté, la diversité, le fourmillement que forment les individus de notre monde. C’est magnifique et ça m’inspire à devenir une meilleure personne jour après jour.
 

 

Le côté givré de la Mimi @doumparadis

A post shared by M (@mimibienvenue) on

On retrouve quoi comme musique dans ton Ipod/Iphone/Androïde?
Sincèrement, de tout. Je crois être l’une des filles les plus versatiles sur terre, un genre de caméléon. On peut autant y retrouver du Edith Piaf, Beethoven, Paul Piché et compagnie, que les hits du moment. Par contre, j’ai un léger penchant pour les artistes québécois et je suis, depuis ma plus tendre enfance, en adoration avec Pierre Lapointe. Ses mots.

Quels projets dans lesquels tu as participé t'ont le plus marqué pour l'instant ?
Définitivement mes voyages humanitaires. À tout coup, j’en suis revenue remplie d’amour et changée. L’humanitaire tant à travers le monde, qu’ici au Québec, a et aura toujours une grande place dans ma vie. J’ai la forte prétention de croire que chaque individu a le pouvoir de changer le monde, ne serait-ce que la vie d’un pair. Jamais je ne pourrais remercier autant la vie d’avoir mise sur ma route l’être remplie de bonté qu’est Louise Paradis, fondatrice de Solidarité Tour du Monde, avec laquelle j’ai eu le privilège de voyager, mais surtout d’évoluer.

Quels sont tes projets pour l'avenir?
D’abord et avant tout d’être heureuse, profondément heureuse. Et pour ça, je fais confiance à la vie. Bon, naturellement j’ai des petits rêves personnels comme creuser davantage la poésie, perfectionner ma plume dans l’éventualité de publier un recueil, faire le tour du monde 40 fois ainsi que de me faire un nom sur le plan professionnel afin de devenir une femme de carrière à tout casser!

Comment s'est passé le shoot avec Phil Roussin ?
Nous sommes allés à l'île St-Bernard à Châteauguay. C'est un endroit paradisiaque pour vrai j'étais bouche-béé! Phil c'est un amour, vraiment easy going, un photographe avec qui tu te sens tout de suite à l'aise et en confiance. Tu vois qu'il est passionné par ce qu'il fait, c'est beau à voir. En fait c'était un shoot vraiment dernière minute, la veille il m'a écrit à 22h pour me demander ce que je faisais le lendemain et (miraculeusement parce que j'ai jamais de congé) j'étais libre, il venait d'avoir une annulation d'une séance portait et on avait les deux envies de s'évader un peu de la ville alors ce fut le plan idéal! Voilaaaa!

Suivez Michelle Bienvenue sur instagram @mimibienvenue
Suivez le photographe Philippe Roussin sur Facebook et instagram @sharinglights.
 

Crédit : Sharing Lights

Image #1

Image #2

Image #3

Image #4

Image #5

Image #6

Image #7

Image #8

Image #9

Image #10

Image #11

Image #12

Image #13

Image #14

Image #15

Page d'accueil