Créé par une montréalaise, Bellesa est-il vraiment un site porno féministe?

Crédit photo: Erika Lust / Vimeo Créé par une montréalaise, Bellesa est-il vraiment un site porno féministe?

Le 15 février dernier, le lendemain de la Saint-Valentin, avait lieu le lancement de Bellesa, un site de pornographie destiné aux femmes, et créé par l'entrepreneuse Montréalaise​ Michelle Shnaidman. Promettant du contenu généré par les utilisatrices, et une plateforme où les femmes peuvent célébrer leur sexualité sans jugements, la proposition était intrigante...

Un site porno pour femmes ?

Dans une entrevue récente accordée au journal Metro on nous présente la Bellesa comme un site féministe, Shnaidman disant du portail qu'il s’est déjà transformé en «mouvement de libération sexuelle» pour des centaines de milliers de femmes.
 

Après une visite du site, je me permets d’avoir mes petits doutes…
 

 

Une publication partagée par Viktoria Vaar (@viktoriavaar) le

Bon, vous vous dites probablement qu’un homme est la personne la moins bien placée pour donner son avis sur le sujet. En effet, je ne vais pas me mettre à mainsplainer l'érotisme féministe ici. Je ne peux pas vraiment parler de l'expérience qu'à une femme en naviguant sur les sites de porn non plus, ça sera à une femme de le faire (je serais d’ailleurs curieux de savoir ce que mes collègues barbières ont à en dire).

Je ne peux que parler que de mon expérience à moi, un gars, tsé.

Nos sexes opposés

Comme bien du monde de ma génération, la pornographie a fait partie de mon éducation sexuelle. Ceci dit, j’ai toujours trouvé que la porn détonnait avec mes expériences personnelles. Je trouve que c'est parfois mécanique et désincarné, voire carrément agressant. Je ne suis pas le seul à penser ça d’ailleurs. En discutant avec mon entourage, je réalise que personne n'aime ça les gros plans de pénis qui rentre et sort d’un vagin comme un piston.

Comme la plupart de mes amies de fille, les gars à qui j’en ai parlé recherchent plutôt certains aspects associés à la porno dite féministe: actrices consentantes et en contrôle, égalité et complicité des partenaires, exploration de fantasmes, variété des apparences physiques, etc... On a beau être des sexes opposés, j’ai l’impression que nos sensualités se ressemblent souvent plus qu’on le croit.

On le sait, le féminisme est une idéologie valorisant le pouvoir de la féminité et l’égalité des sexes. Idéalement, cette idéologie serait partagée par tout le monde sur la terre, peu importe le genre auquel ils s’identifient. Donc... Un site de pornographie féministe qui ne s’adresse qu’aux femmes, est-ce que ce n’est pas une contradiction ça?
 

Source: Konbini

On a jamais une deuxième chance de faire une première impression

En arrivant sur Bellesa.co, je remarque tout de suite la mosaïque de vidéos présente sur la page principale. Je clique sur le premier clip qui me tombe sous le curseur et je suis happé par une pub qui me promet de m’apprendre les choses à dire aux femmes pour les “forcer” à coucher avec moi (je paraphrase à peine).

Ce type de pub n’est pas présent sur tous les vidéos de Bellesa, mais c’est quand même cocasse que ce soit la première chose sur laquelle je tombe.
 

Source: Bellesa.co

En continuant mon exploration, j’ai beau classer les clips par popularité, par date de publication, je me retrouve toujours avec des scènes embedés à partir de gros sites américains, le tout prétendument par le biais des utilisatrices. Le contenu n’est pas particulièrement différent de ce qu’on peut voir ailleurs, sur les autres sites commerciaux. Du coup, je me demande si Bellesa représente vraiment une alternative pour les femmes, ou si le site ne se contente pas plutôt d’utiliser ce concept pour mousser sa campagne de marketing?

Je ne suis pas plus impressionné en survolant la section “Pictures” qui présente des GIFs animés passables, et la section “Erotic Stories” qui s’attarde sur des nouvelles osées en usant d’un style littéraire un peu dépassé. Dans le genre, on a lu beaucoup mieux dernièrement. 

Là où Bellesa se distingue, c’est à la section “Collective” qui présente un blogue divertissant tentant de démystifier la sexualité au féminin tout en éduquant le lecteur. Je n’ai pas eu le temps de tout lire, mais j'ai ajouté ce blogue à mes bookmarks. Ça m’évitera de repasser par le portail et sa collection de clips NSFW.

Source: @grifffiths

Ce qu’on souhaite à Bellesa

Pour l’instant, Bellesa est une très jeune entreprise prometteuse, mais elle a du chemin à faire avant de tenir ses promesses. Mon opinion est que, en se contentant de faire l’agrégation du contenu dont elle cherche à se détacher, l’équipe de Bellesa ne réussira jamais à se placer au-dessus de la mêlée.

Pour se situer dans la niche recherchée, il leur faudra probablement faire une curation de contenu beaucoup plus pointue, et éventuellement, pourquoi pas, produire des vidéos originaux.

S’il n’y pas assez de porn faites par des femmes pour des femmes, pourquoi ne pas en créer?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES