Banksy collabore avec une artiste montréalaise pour son dernier projet

Crédit photo: Dominique Pétrin Banksy collabore avec une artiste montréalaise pour son dernier projet


C'est l'artiste Dominique Pétrin, une Montréalaise connue pour ses papiers peints sérigraphiés à la main, qui a été appelée par Banksy (lui-même) pour collaborer sur son dernier projet. Pour ceux qui ne connaissent pas Dominique Pétrin, sa vie et son oeuvre, vous avez pu apprécier son art dans le cadre de Aires Libres en 2013. C’est elle qui avait réalisé l’installation Supernova, revêtant la station de métro Beaudry de son merveilleux papier peint.

Projet dans le projet, Dominique Pétrin a été contactée par l’artiste britannique pour réaliser une des 8 chambres du Walled Off Hotel, la chambre n˚4, si jamais vous voulez réserver.

Première particularité de l’hôtel, il offre  «la pire vue du monde», ça donne envie! Il est situé à Bethléem directement en territoire Palestinien et a ouvert ses portes ce lundi, prenant tout le monde par surprise.
 

Le Walled Off Hotel est le dernier pavé jeté dans la marre par Banksy, après son Dismaland en août 2015. Cet hôtel se trouve dans une rue qui borde le mur de séparation entre la Cisjordanie et l’État d’Israël. Mur sur lequel Banksy a déjà réalisé de nombreuses fresques dénonçant le conflit israélo-palestinien.

L’hôtel compte 7 chambres et un dortoir. Trois de ces chambres ont été réalisées par des artistes, une par Banksy lui-même, une par l’artiste palestinien Sami Musa et la troisième par Dominique Pétrin.

L’artiste montréalaise est la seule artiste internationale qui a été appelée à collaborer sur le projet pour l’instant.

Avant de partir réaliser l'installation, elle a passé 16 heures par jour à Montréal pendant deux semaines à sérigraphier ses motifs. Puis, sans trop savoir dans quoi elle s’embarquait, elle a pris l'avion en direction de Tel-Aviv et plusieurs taxis pour se retrouver à Berthléem. Elle a vécu plus de trois semaines de confinement dans l’hôtel, en sortant uniquement la nuit pour éviter les fuites sur le projet.
 

Résultat, une chambre «insupportable» au design colonial britannique surchargé et aux graphiques agressifs, confie Dominique Pétrin à la journaliste de Vice Québec. Pour la dimension politique, le style colonie britannique en décadence, demandé par Banksy, tombe pile pour le début de la commémoration du centenaire de la prise de contrôle par les Britanniques de la Palestine.

Toujours pour le côté politique, l’hôtel abrite un musée dédié à l’histoire du mur et propose une galerie d’art qui accueille les oeuvres des artistes palestiniens les plus marquants des 20 dernières années.

Le piano-bar accueillera différents artistes tels que Trent Reznor, Atticus Ross ou Hans Zimmer via le piano mécanique. Pour l’inauguration, c’est Elton John qui s’est prêté au jeu.

Le Walled Off Hotel est aussi un projet de développement local. Pour Dominique Pétrin, le projet aura forcément des répercussions bénéfiques sur le commerce des alentours et possiblement aussi pour sa carrière d'artiste.

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES