Récif est la première collection pour hommes de Mercedes Morin

Crédit photo: Olivier L. Gariépy Récif est la première collection pour hommes de Mercedes Morin


Mercedes Morin présente sa toute première collection pour hommes, elle qui est dans le milieu de la mode pour femmes depuis quelques années. Si vous êtes amoureux de la mode locale, sa ligne Récif est certainement pour vous puisque la designer se fait une priorité de n'utiliser aucun matériel importé. Elle tisse, elle teint, mais elle délègue aussi de plus en plus, ce qui lui permet de produire un peu plus et d'encourager d'autres artisans d'ici. Ce souci se reflète clairement sur la qualité et c'est l'une des choses qui font que la créatrice de mode est sur les lèvres de toutes les fashionistas depuis un bon moment déjà. Maintenant que ces pièces se retrouveront dans le garde-robe de tous les Montréalais amateurs de mode, je me suis entretenue avec elle pour discuter de cette nouvelle étape et de la collection.
 

D’où t’est venue l’idée de faire une collection pour hommes? Est-ce que c’est une demande de tes clients ou un défi personnel?
J'ai toujours eu un intérêt pour la mode masculine. Au courant de ma technique en design de mode j'avais même pris l'option « masculin ». Mais, je dois avouer que j'ai beaucoup été sollicitée par les gars autour de moi! Je remarque qu'il y a vraiment un trou dans le marché moyen de gamme pour hommes. On peut vraiment compter sur les doigts d'une main les marques de streetwear faites ici. Je tiens par contre à mentionner les designers comme Of sharks and Men et Atelier b. qui selon moi font un travail extraordinaire.

Avec ton background en textile, tu tisses parfois tes propres tissus en plus de les teindre. Est-ce que c'est toujours le cas avec Récif?
J'ai dessiné le motif pour le tissu des chemises. Ce tissu se retrouve aussi dans les sacs de poches et la bande de taille des shorts. Le processus d'impression le plus commun pour des métrages est souvent par sublimation. C'est un processus qui ne peut être réalisé que sur un pourcentage élevé de polyester. Pour moi, il était important de garder un bon pourcentage de fibres naturelles et je suis super heureuse de dire que j'ai réussi à faire imprimer mon métrage sur du 100% coton à l'aide d'encre à base d'eau, un processus respectueux de l'environnement! Le tissu du crewneck n'a pas été conçu sur mesure, mais il provient d'une manufacture locale, donc tricoté à Montréal. 
 
Tu parles de l'importance des fibres naturelles et tu joues souvent avec les textures des différents tissus. Avec quels matériaux as-tu travaillé pour cette collection printemps/été?
Dans les pièces pour hommes, j'ai plus joué sur les motifs que sur les textures. Je garde par contre toujours l'utilisation de matières naturelles qui bien sûr rendent le touché bien plus agréable.
 

Films, voyages, souvenirs... tes sources d'inspirations sont originales et variées. Ça a été quoi pour cette collection?
La collection s'appelle Récif et j'ai été inspirée par les couleurs et textures que l'on retrouve proche des bancs de coraux. Par exemple, le motif qui a été dessiné pour  la chemise est assez minéral et organique.

Boîtes d’emballage, cartes d’affaires ultras travaillées, coupes soignées… tu as vraiment le souci du détail, un atout certain pour la confection de vêtements! D’où te vient cette passion pour la création?
Pour ce qui est de la communication visuelle, j'ai eu la chance de travailler avec la designer graphique Emilie Monteiro. Elle a vraiment saisi mon univers, ce qui a rendu la collaboration facile. Pour ce qui est de la confection, j'ai toujours été quelqu'un de manuel. C'est sûr qu'avec une mère costumière ça aide. C'est vraiment elle qui m'a transmis cette passion pour la couture et le textile.

Vous pouvez vous procurer les morceaux de Récif par Mercedes Morin sur sa page Etsy ou sur son site web. Ne manquez pas le lancement de la collection le 13 avril à l'Atelier Violi au 4039, rue Sainte-Catherine E.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES