S'il y a bien quelqu'un qui se démarque dans la course pour les élections américaines 2016, c'est Bernie Sanders (non, pas Donald Trump!). Pourquoi Bernie? Parce qu'il vole le show dans ses débats contre Hillary Clinton en tirant le Parti Démocrate vers la gauche. En nous faisant Feel the Bern, Bernie laisse sa trace. Pour ne pas dire qu'il va faire une «trace de burn»! (joke entre québécois...)

Tout au long de sa campagne, son discours fut simple et efficace : représenter les intérêts du peuple. Au-delà des injustices entre les genres et les ethnies, il a mis en lumière les difficultés ressenties par la classe moyenne face à la riche élite. Du fameux 1% qui s'assurent de rester au pouvoir en finançant le candidat qui protégera leurs fortunes. C'est un peu les mêmes idées qui étaient défendues par Gabriel Nadeau-Dubois lors du Printemps Érable.

Contrairement à Hillary Clinton, Bernie n'a jamais essayé d'être cool et hip. Plutôt que d'aller sur le plateau d'Ellen Degeneres pour faire du dabbing, il était avec les jeunes. Down the street, il y était. Voilà la recette de son succès : l'honnêteté. Aucune magouille! Ça, c'est être cool.
 

Source: imgur

Le candidat fut vite appuyé par plusieurs artistes de la scène culturelle américaine : Will Ferrell, Zoë Kravitz, Lily-Rose Depp et le rappeur Lil B soutiennent tous Bernie. Il a même fait une vidéo d'ouverture lors du concert de Run the Jewels au festival Coachella. En plus, internet a vite comparé la force du mouvement Feel the Bern avec celle de l'album LEMONADE de Beyoncé.
 

Source: tumblr
 

Maintenant, est-ce que Bernie sera président? Probablement pas. Avec une avance considérable, c'est assurément Hillary Clinton qui représentera le Parti Démocrate aux élections 2016. Tout de même, il y a eu une plus grande participation des jeunes sur la scène politique américaine cette année. Plutôt drôle pour le candidat le plus âgé. Lorsque Bernie fait un discours public, la foule inonde. Il y a donc un réel mouvement progressiste qui a pris forme, ce qui forcera les autres candidats à écouter. Disons qu'on peut toujours se consoler en présumant que Bernie et son auditoire voteront pour Clinton, ce qui serait nettement mieux que de voir Trump en tête des États-Unis. Enfin, ça, c'est mon opinion!

Source: Illama Gore

Plus de contenu