J'adore les bières noires, mais lesquelles choisir entre Porter et Stout?

Crédit photo: Dieu Du Ciel

La Saint-Patrick arrive à grands pas et les bières noires seront officiellement à l'honneur en cette journée. Voici donc un exemple de scénario entre un serveur et un client qui pourrait se produire.

Dans un bar, le serveur cherche à trouver la bière idéale pour son client

Serveur - « Quels sont vos arômes préférés? »
Client - « J’adore les arômes de chocolat et de café »
Serveur - « Je vous conseille les bières noires! ».

Jusque-là, tout se déroule bien dans ce scénario. Par contre, en de rares occasions, le client rétorquera...

Client - « Mais je n’aime pas ça les bières fortes ».

Je vous le jure sur la tête des elfes de la Saint-Patrick, chaque fois que quelqu'un dit à un professionnel de la bière : «Je n’aime pas les bières fortes» en voulant désigner les bières noires, un moine brasseur centenaire s’éteint dans une abbaye quelque part en Belgique.

Farnham 19 / Porter Catalagne / Farnham Ale & Lager

Okay... ça ne se passera pas nécessairement comme ça, mais il y a probablement réellement un pauvre moine centenaire qui va mourir «en dedans de lui» au moment d'affirmer que toute bière noire serait «forte».

Pourquoi? Parce que tout bon brasseur sait qu’une bière noire ne désigne pas nécessairement une bière «forte» et que cette classification par couleur peut englober autant des bières «bien alcoolisées» que de bières plus «douces».

Alors, comment savoir si on a une bière noire forte ou une douce?

Il y a quelques trucs à apprendre pour les différencier.

Les types de bières noires

  • Les Porters : Ce sont des bières qui dégagent des saveurs chocolatées et qui sont, la plupart du temps, élevées en taux alcool (entre 7% et 11%). Elles ne contiennent pas (ou très peu) de malts torréfiés, ce qui laisse place à une bière plus sucrée et amère. 
     
  • Les Stouts : Tout d’abord, le mot «stout» est masculin, alors on devrait dire «un stout». Donc, un Stout est une bière noire en ayant une majorité, ou une forte quantité, de malts torréfiés dans sa recette. Ce qui signifie que ses arômes se rapprocheront davantage du spectre du café. Son taux d’alcool est généralement plus bas (entre 4% et 7% d'alcool).
     
  • Les noires impériales : Quand une brasserie utilise le terme «impérial», cela signifie généralement que le taux d’alcool du produit sera alors assez élevé, ou volontairement plus élevé que prévu. C’est donc un terme brassicole répandu et fiable pour désigner les vraies bières fortes. 
     
  • ​I.P.A noire : Ce sont des porters ou des stouts qui sont volontairement plus houblonnées et amères. 

 


Elephant Monsoon / Porter au beurre d'arachide et raisin / Beau's All Natural Brewing

Également, les brasseurs (s'ils le souhaitent) peuvent ajouter de la vanille, du cacao, de la cerise noire et n’importe quel adjuvant qui pourrait bien fonctionner avec la recette qu’ils ont en tête. Quelques fois, certains de ces brassins peuvent être vieillis de façon particulière, soit en barrique de bourbon, téquila, fût de chêne, cognac, et, etc.

Finalement, les bières noires peuvent être lourdes et complexes comme elles peuvent être douces et soyeuses. L’important est de savoir poser les bonnes questions et de bien lire les étiquettes!

Bonne Saint-Patrick!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES