Les dix plus beaux vidéoclips québécois de février

On pourrait croire que la vidéo musicale est un art qui se meurt, mais il n’a jamais été aussi incandescent. L’accessibilité des caméras permet aux artistes de tourner eux-mêmes des clips avec des appareils aussi rudimentaires que leur caméra de iPhone, et la magie du montage. Qui a besoin d’un gros budget, d’un réalisateur griffé ou d’un canal télévisuel dédié?
 
Nos dix vidéos favorites de février comportent une forte dose d’électronica, beaucoup de danse, une pincée de médiéval, quelques guitares, des gens qui marchent dans les rues, du fast food, une batte de baseball, et Haïti. Enjoy!
 
Ragers – XXO
Trois filles dans un appartement, qui se détendent par un bel après-midi. Et ça culmine avec un gros trip de bouffe bien appétissant et calorique.
 

 
Dead Obies – Where They @
Une variation sur le classique vidéo hip-hop où tous les MCs s’adressent à la caméra en rhymant. On avait du mal à distinguer les caractéristiques physiques des Obies dans la pénombre inquiétante de Montréal Sud, on se rattrape dans ce clip expertement éclairé.
 

 
Souldia – Mordor 2.0
La voix gutturale de Souldia et son écriture très émotive rythment ce clip médiéval très impressionnant, aux valeurs de production aussi élevées qu’un épisode de Game of Thrones. C’est presque un court métrage, et ça dure huit minutes.
 

 
Ryan Playground – Folders
Une jeune femme écoute du Ryan Playground dans son iPod, et elle aime tellement ça qu’elle danse devant plusieurs sites iconiques de Montréal. Elle n’a manifestement aucune conscience du temps qui passe, car la nuit tombe, et elle danse encore.
 

 
Heartstreets – Crawling South
De belles couleurs, deux chanteuses talentueuses, des beaux objets. On ne comprend pas trop ce qui se passe ici, mais la chanson est excellente et on dirait une pub sur-vitaminée de Benetton.
 

 
Poirier feat. Red Fox – Jump
Des jeunes femmes dans un salon de coiffure parlent de leurs dates. Puis elles se mettent à danser comme s’il n’y avait pas de lendemain. Poirier passe par là, apprécie, et poursuit son chemin. Caméo!
 

 
Laurence Nerbonne – Montréal XO
Et on continue avec notre thématique dansante! Laurence Nerbonne propose un nouvel hymne à Montréal, avec une chanson entraînante décorée de chorégraphies urbaines sur fond pastel. Ça rappelle étrangement Sorry de Justin Bieber.
 

 
Wesli – J’ai Grandi dans un Ghetto
Le sympathique Wesli propose un refrain contagieux et un ode au ghetto, tourné à Haïti dans une ambiance de bonne humeur généralisée. Ça met du soleil dans notre journée!
 

 
Shash’U – Ur Body
Une pathologiste habillée très "street" est supposée faire l’autopsie d’un beau jeune homme dans un laboratoire qui a l’air un peu insalubre, mais elle décide plutôt de danser sur l’excellent beat de Shash’U.
 

 
Plants & Animals – Stay
Un gars sur le bord de la mer qui danse. Une fille dans un grand loft qui danse. Un cowboy qui court dans la neige. C’est beau comme une symphonie.
 

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES