Juste en prononçant son nom, celui-ci sonne déjà célèbre. Il était alors tout indiqué que Steve Bolton (alias 8 count) allait honorer ce substantif. Pas besoin d’être issu du milieu de la danse pour le connaître. Si on relie ensemble ABDC, Step Up 5, La Voix, Marie-Mai, 45 Degrees et Mary Poppins, on obtient clairement un bel aperçu, quoique bref. Polyvalent et talentueux à souhait Steve Bolton a un parcours parsemé voire débordant de projets hétéroclites qui ont un point en commun : une vision très créative avec une signature artistique bien distincte.
 

Source : Steve Bolton

Le danseur

Petit garçon, il dansait partout pour son plus grand plaisir. C’est d’ailleurs en faisant un petit battle amical dans un bar qu’il a reçu LA carte d’affaires qui allait changer sa vie. Ce contact lui a donné l'opportunité de danser auprès de l’artiste Jacynthe. Suite à cette expérience, il a vite été promu. Comme si son chemin de chorégraphe était prédestiné. On pressentait non seulement une passion, mais un trait de caractère bien à lui : une propension à redéfinir tous les standards.

Malgré une approche plus commerciale à la base, il possède toutefois un aspect caméléon. Ce n'est pas dans le sens qu’il passe inaperçu, mais plutôt parce qu’il s’adapte à tous les événements et défis qui lui sont lancés. Si on remonte à l’élaboration de ses concepts, on comprend que chaque élément est pensé, pesé, interrelié et profond. Une histoire qui se tient à travers une pléthore d’analogies, ça donne du beau!

Ce workaholic de nature (dans le sens le plus positif du mot) possède une énergie inépuisable. Une des rares ressources renouvelables sur cette planète. C’est sans doute pourquoi il a réussi à faire autant pour la communauté de la danse. Inutile de nommer des endroits géographiques spécifiques puisque sa portée est incommensurable. De ce fait, il a instauré une rigueur et une précision chorégraphique chirurgicale. Quand je vous disais qu’il a établi ses propres standards! Un « game changer » indique son ami Stéphane Charbonneau du Rockwell Family

Mais alors, comment se démarquer dans un monde aussi concurrentiel ?

Selon Bolton, la clé de son succès provient de ces quelques éléments indispensables :

  • La persévérance 
  • Ne jamais être trop confortable 
  • Prendre des risques
  • Accepter de s’ennuyer
  • Continuer d’être nourri et de se nourrir 

Et la mode/fashion dans tout ça?

« J’ai travaillé dans un Foot Locker et un Gap auparavant, alors les vêtements font partie intégrante de ma vie. » m'a-t-il confié lors d'un entretien. Style street un jour, style griffé le lendemain. « Je suis un adepte de Harry Rosen et du designer John Vartatos. Je suis également un fervent amateur de montres et un grand fan de baskets aussi ! » Ça tombe bien, lui qui a été commandité pendant 10 ans par Reebok a même vu une paire de souliers porter son nom (Blueprint). Voir grand disais-je?!

                                   
                           

Source : eBay 

Ses inspirations?

Luther Brown, son mentor. Michael Jackson, son idole. Si jamais vous jouez à The Experience sur votre console, c’est lui !
 

                  
 
Plus gros accomplissement?
 
« Ouvrir mon propre studio 8 count en 2002. C’est principalement là que tout a démarré. J'ai pu former des danseurs qui ont réussi à atteindre un niveau supérieur. »
Crédit photo : Steve Bolton (Facebook) 
 
Autre fantaisie de carrière?

« J'aimerais être avocat ou politicien. Clairement pas à la Donald Trump, mais plutôt le genre qui aime débattre sur des idées, des sujets. »

Faits intéressants? 
 

1. Blueprint représente sa compagnie de danse qui est inspirée par The Avengers (puisqu’il adore les superhéros).
Crédit photo : Steve Bolton (Facebook) 
 
2. NBA : Vous avez eu la chance de voir le spectacle d’ouverture du dernier NBA All-Star ? Il en était le concepteur/metteur en scène/chorégraphe. Il a su porter plusieurs chapeaux pour en arriver à un seul résultat : UN ÉNORME SUCCÈS! 
Crédit photo : iPhone Steve Bolton 
 
3. Il n’a jamais vraiment suivi de cours de danse. « Je suis plus un autodidacte.» 

4. Il est très old school : « J’achète encore beaucoup de CD. Je suis du style à aller dans un HMV et à demander conseil sur un artiste en particulier. J'y trouve souvent mon inspiration musicale. » Il est d’ailleurs fan de rock, ce qui est plutôt ironique pour un chorégraphe principalement hip-hop/commercial. 

Y a-t-il une question qu'il ne se fait jamais poser en entrevue?

« Quelle est la leçon la plus confrontante que j’ai apprise ? » 

Et la réponse?

« Tu n’es jamais en sécurité quand tu crois que les choses vont rester pareilles. Il faut être conscient de l’instabilité de la vie et des imprévus. La seule chose qui ne changera jamais, c’est que l’Histoire va continuer de se répéter. » 

Steve Bolton est un visionnaire qui se fixe des buts pour les atteindre et pas seulement pour les rêver. Dans son arsenal, il possède une grande humilité qui l'aide à aller toujours plus loin, l'amenant ainsi à créer encore mieux. En fait, l'immensité de sa personne est proportionnelle à son talent. Ce qui veut dire ÉNORME !

Page d'accueil