On peut sentir un vent de nouveauté sur la distillerie au Québec. Il s'agit d'un domaine poussiéreux et quelque peu arriéré dû aux normes souvent contraignantes de la Société des Alcools du Québec. Rassurons-nous, ce domaine prend peu à peu de l'essor grâce aux initiatives d'une bande d'irréductibles qui misent gros afin de réaliser le rêve d'une culture du mieux boire local.

L'excellence de Pur Vodka

Comme vous le savez surement, le Québec produit depuis 2009 une des vodkas les plus médaillées du monde. L'histoire de Pur Vodka est celle de Nicolas Duvernois, un entrepreneur qui est pour moi un exemple de talent et de persévérance. Il est un modèle pour tout jeune entrepreneur qui songe à se lancer en affaires.

Le chemin vers le succès en entreprise est parsemé d'embûches, vous en parlerez avec le créateur de Pur Vodka. Après un échec dans le monde de la restauration, Nicolas Duvernois devient laveur de planchers la nuit à l'Hôpital Sainte-Justine. Il décide d'amasser les fonds nécessaires pour réaliser son rêve; produire une vodka premium au Québec.

La vodka est d'abord refusée par la SAQ, mais est inscrite à des concours d'alcool. Dès 2009, alors que rien ne le laissait présager, Pur Vodka est nommée meilleure vodka au monde. Nicolas vient d'être enfin récompensé pour son dur labeur.
 


Source : Pur Vodka

L'entrepreneur

J'ai eu la chance de rencontrer Nicolas lors d'événements cocktails. C'est un grand gars, ancien joueur pro du basquet, qui n'a pas la langue dans sa poche et qui se passionne pour tout ce qui touche à l'entrepreneuriat. C'est grâce à lui que je suis retombé en amour avec la vodka.

Nicolas Duvernois a également sortir un livre pour parler de son expérience en tant qu'entrepreneur. Je vous recommande évidemment la lecture d'Entrepreneur à l'état pur. Vous en apprendrez un peu plus sur ses motivations, son cheminement et ses aspirations.

Notes de dégustation

La Pur Vodka est produite à base de maïs bio québécois et d'une des meilleures eaux du Québec. On est face à un produit d'une pureté surprenante, qui est d'abord pensé pour les arts de la table. Au nez, c'est fruité; en bouche, c'est la finesse qui m'a surpris. Il n'y a aucune sensation de brûlure dans la bouche, mais plutôt un palais soyeux. Le tout est accompagné d'arômes de menthe poivrée et d'une finale légère. C'est un peu comme avoir la Bond Girl dans son verre. 
 

Crédit: Gaspard&Roy

Côté cocktail
D'abord, il faut goûter la vodka seule pour en apprécier son caractère. Comme Nicolas et son équipe sont des militants du cocktail du marché, je vous conseille la règle de trois:
- la vodka,
- un fruit accompagné d'un aromate de saison,
- un apport de sucre dans le but de balancer l'acidité des fruits saisonniers utilisés. 

Il y a aussi la règle de deux: simplicité et  finesse.

Movembre
2 oz. Pur Vodka
1/4 oz. Vermouth blanc
Le bout d'une cuillère à thé de salicorne mise en purée. 
Remuer le tout sur glace, filtrer et verser dans une coupe à cocktail préalablement refroidie. Terminer avec un fin zeste de citron.

Bon baiser de Rougemont
2 oz. Pur Vodka
1 oz. Cidre ou jus de pomme frais
1/4 oz. Jus de citron frais
Miel
2 traits d'amer Angostura
Shaker sur glace, filtrer et verser sur glace. Terminer avec une tranche de pomme. 

Pur Vodka
En succursale, 42,75$ le 750ml, code SAQ 12353989.
C'est moins cher que la Grey Goose tsé.

Page d'accueil