NOTHING EXISTS! L'expo à voir en juin.

Crédit photo: Jérémy Brisson-Tessier NOTHING EXISTS! L'expo à voir en juin.

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance d’assister au vernissage (yeah cocktails gratuits!) du collectif  américain Cyrcle à la galerie Station 16. Dans le cadre du festival MURAL, Cyrcle présente à Montréal son exposition NOTHING EXISTS! pour notre plus grand plaisir (pour le mien, en tout cas).
 


Crédit: Jérémy Brisson-Tessier

 
On y retrouve beaucoup de toiles de grand format, des sculptures et des sérigraphies exploitant plusieurs matériaux à savoir le bois, le plexi, le plastique fluorescent, le néon, l’acrylique et le charbon. La palette de couleur est réduite au noir, au blanc, aux teintes de gris et à un vert pastel qui est récurrent dans presque toutes les œuvres. Selon le duo, l’exposition en question :

       « propose un corps de travail original qui " explore l’espace entre tout ce qui compte". Nothing            Exists est un dilemme philosophique, une déclaration composée de polarités absolues dans                laquelle la signification dépend de la perception de chacun. »

Un peu vague me direz-vous, mais je vous jure que c’est beau!
 
Composé de Davey Detail et Rabi, tous deux originaires de Los Angeles, Cyrcle se décrit comme un collectif artistique performant dans différentes branches de l’art visuel. Une attention particulière est accordée à l’équilibre dans la dualité, un aspect commun dans beaucoup de leurs projets.

Source: Facebook de Station 16
C
rédit: Jérémy Brisson-Tessier

Les toiles sont contemporaines, abstraites et assez minimalistes,  celles-ci représentant des portraits de statues entrecoupées de formes géométriques diverses et d'éclats de peinture.
 

Crédit: Jérémy Brisson-Tessier

Le bois sert de support à des pièces à formes irrégulières jouant sur les points de fuite et l’effet de 3D créé par les triangles y étant peints (à gauche) ou encore en faisant office de toile où ledit bois est poncé et peint pour lui donner de la texture et du relief (droite).

Crédit: Jérémy Brisson-Tessier

Je vous encourage à faire le détour d'ici le 4 juillet pour jeter un coup d’oeil aux nombreuses autres œuvres de Cyrcle et consommer votre apport quotidien en art visuel. Moi, ça me garde sain.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES