2 minutes avec Ève Salvail, de mannequin à DJ

Crédit photo: John Marchisi 2 minutes avec Ève Salvail, de mannequin à DJ

Dans le cadre du Grand Prix de Formule 1, le restaurant Jack Saloon situé dans le Vieux Montréal a préparé une fin de semaine de festivités, du 4 au 6 juin. Les festivités débuteront avec la deuxième édition du tapis noir Off Bal du Grand Prix, Cool Rebels, suivis d'une soirée festive avec Ève Salvail aux platines le 5 juin et d'une soirée hommage à AC/DC qui ferra vibrer le restaurant toute la nuit.

Pour l'occasion, je me suis entretenue avec la mannequin de réputation internationale, Ève Salvail, qui sera la D.J. invitée du 5 juin. Celle-ci est connue pour ses collaborations avec le designer Jean-Paul Gaulthier. Elle a également participé aux films Le 5ième élément, Zoolander, Celebrity et Prêt-à-porter. Depuis plusieurs années, elle parcourt le globe derrière les platines au nom de DJ Evalicious et à ce titre, elle a travaillé notamment avec Maserati, Duran Duran, Diesel et Vogue.

Comment s'est passée la transition de mannequin à D.J.?

« Ça fait 10 ans cette année que je suis D.J. J'avais un ami dans un club à New York ou j'aimais sortir et un soir, lors de la soirée Karakoké, le D.J. qui jouait la musique des années 80 est tombé malade. Le proprio m'a appelé et m'a proposé de prendre les platines à sa place. Tout s'est enchainé. Ce soir là, tout de suite après, j'ai fait l'anniversaire de Justin Timberlake qui était avec Cameron Diaz à cette époque-là. Je pense que c'est ma carrière de mannequin qui m'a ouvert des portes. »

Tu t'installes désormais au Québec après 30 années hors de nos frontières?

« Oui! J'étais à New York pendant 23 ans. Ça fait déjà trois ans que j'attends de pouvoir le faire, de pouvoir revenir à mon pays et avoir une qualité de vie un peu meilleure que ce qu'on a à New York. Je veux être proche de ma famille et peut-être même fonder une famille moi-même. J'ai une maison pas loin de Saint-Sauveur et j'aurais peut-être un appartement à Montréal. La maison n'est pas isolée. J'ai choisi cet endroit-là parce que mon meilleur ami habitait ici depuis 10 ans et j'ai acheté avec lui la propriété. Le terrain possède 5 maisons et 8 acres de terrains, c'est très grand. Il s’agit d’un ancien camp de vacances pour les prêtres, les évêques et les soeurs. La première maison a été construite en 1929. C'est très beau, très charmant et en face d'un lac. »
 

Crédit : Malika Cosme

Qu'est-ce que tu prévois pour l'avenir maintenant que tu seras au Québec?

« Je prévois sortir un blogue, un vidéoblogue. C'est un peu comme un aperçu de ce que je fais, de mes projets. Ça s'apelle Givng Back (evesalvail.net). Le gros but du blogue est de redonner, de rendre hommage aux gens qui m'ont soutenu. J'ai eu beaucoup d'opportunités dans la vie, des portes me sont ouvertes et des gens m'ont aidé dans toutes mes carrières. Je veux rendre hommage à ces gens-là, aux endroits qui m'ont habité et aux choses qui me sont arrivées. »

Est-ce que tu es toujours impliqué dans le milieu de la mode?

« Je travaille beaucoup - enfin, disons que pour une fille qui n'est plus mannequin c'est beaucoup - je travaille encore avec Jean-Paul Gauthier. J'ai fait le show LifeBall à Vienne le 17 mai dernier. Le LifeBall est l'un des plus grands événements de charité d'Europe qui vise à soutenir les gens atteints de VIH/Sida. »

 

Selon toi, est-ce que Montréal se situe bien sur la scène internationale de la mode?

« Oui, vraiment! Mais ce que je trouve triste, c'est que les bons designers, pas tous, mais plusieurs partent pour d'autres villes, pour avoir plus d'impacts et de succès mondialement. Un peu comme moi qui suis partie comme mannequin vers les grandes capitales de la mode. Je trouve ça dommage, mais en même temps j'aime ça voir les designers québécois s'illustrer dans le monde. J'aime aussi les petites boutiques des jeunes couturiers québécois qui ont pignon sur rue à Montréal. J'aime beaucoup leur talent. »

Rendez-vous le 5 juin au Jack Saloon pour voir Ève Salvail (DJ Evalicious).

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES