Mélissa Plante, notre beauté québécoise au bout du monde [Girl Crush 113]

Crédit photo: Matthew Alatsianos Mélissa Plante, notre beauté québécoise au bout du monde [Girl Crush 113]


C’est autour d’un bon café latte, et entre deux défilés de la Fashion Preview #6 qui se tenait la semaine dernière à Montréal, que j’ai pu rencontrer mon amie Mélissa Plante (@melis_plante) et son regard à vous faire rougir.

Mannequin et modèle à temps plein pour la célèbre agence Scoop, notre perle québécoise décroche des contrats ici même, mais aussi à travers le globe depuis plus de trois années. Voici un compte-rendu de mon entretien avec la belle.

Crédit photo : Christopher Morrison
 

Es-tu venue vers la mode, ou la mode est venue à toi ?
J’ai toujours porté un intérêt pour la mode et son ensemble. On m’a approché plus jeune pour faire du mannequinat. Au début je ne le prenais pas vraiment au sérieux, mais cela s’est fait naturellement et je suis heureuse d’en faire aujourd’hui mon métier, en plus d’avoir l’opportunité de voyager.

Que penses-tu de l’industrie de la Mode à Montréal ?
Il y a beaucoup de talents ! Tant au niveau du mannequinat, que des photographes ou designers. J’ai aimé travailler avec des photographes comme Simon Normand ou encore Dariane Sanche, qui apportent ce côté artistique, créatif et passionnel. Parmi mes coups de cœur, il y a également les créateurs comme KQK, ou YogaJeans que j’affectionne particulièrement, et pour qui j’ai défilé durant cette Fashion Preview #6. Je suis contente de voir que les évènements autour de la mode se développent de plus en plus à Montréal. C’est ce qu’il nous faut !

Quels sont les endroits que tu préfères sur l’île ?
J’adore la cuisine du monde. Les endroits comme la Panthère VerteLa Lumière du Mile End, ou encore le Suwu qui est super pour prendre un verre « ben relax » dans un décor positif remplis de plantes.

Crédit photo : Xavier Monpetit
 

En parlant d’exotisme, peux-tu m’en dire plus sur tes voyages de « travail » à l’étranger ?
J’ai décroché mon premier contrat à l’étranger en Grèce (3 mois), qui est un pays vraiment magnifique. Ensuite, j’ai eu la chance de vivre en Inde (8 mois), ce qui n’était pas de tout repos. J’ai enchainé les shootings, mais je trouvais toujours du réconfort auprès du peuple Indien qui est incroyablement gentil ! Enfin, je suis restée à Dubaï (2 mois), et je prépare mon prochain contrat hors du Canada, mais je ne peux pas en dire plus pour le moment. Ça sera une surprise !  

Qu’est-ce que cette opportunité d’être mannequin internationale t’a apporté ?
Ça a absolument TOUT changé. Cela m’a permis d’avoir une belle ouverture d’esprit sur le monde, les différentes cultures et les gens que j’ai pu rencontrer dans le domaine de la mode comme en dehors. J’ai aussi beaucoup appris sur mon pays, et, qu’en comparaison à d’autres, on y vit bien. Côté personnalité, j’ai suis plus à l'aise et j'ai encore plus d'ambitions. Je gère mieux la fatigue des longues journées de shootings. J’ai pu découvrir une connaissance plus pointue du métier, et travailler avec des personnes talentueuses comme le photographe Aditya Patkar, que j’affectionne particulièrement.

Crédit photo : Aditya Paktar

Justement, quelles sont tes inspirations dans la vie ?
Les gens. Ils me ressourcent. J’observe, et j’apprends sur eux, leurs idées, leurs caractères, et j’apprends aussi sur moi. Je me reconnais dans un peu tout le monde. Je m’inspire aussi de la nature et j'aime prendre de longues marches. Dans le domaine de la mode, j’admire beaucoup Coco Rocha, et bien sûr Kate Moss et ce qu’elle projette. Au niveau vestimentaire, j’aime ce qui est épuré, sobre et naturel, le « trop » c’est trop pour moi.

En dehors de la mode, tu es quel style de personne ?
Une lève-tôt ! Je profite de la vie au maximum avec mes ami(e)s ! J’aime écrire, lire, ça, c’est mon côté Nerds (haha). Je joue au piano depuis longtemps, toujours en notes mineures, c’est plus « triste », mais je m’y sens bien. Je trouve ça relaxant, de s’isoler de temps en temps, ça me permet d’exprimer mon côté artistique.

Quels sont tes projets pour l’avenir ?
Continuer ma carrière de mannequin internationale, évidemment. Mais aussi développer mes contrats télévisuels. J’ai déjà travaillé sur des plateaux comme la série Quantico, et d’autres productions québécoises. Il y a d’autres contrats qui sont en train de voir le jour, mais là encore je vais vous laisser le suspense de le découvrir.

Suivez ses aventures sur son compte instagram @melis_plante !
 

Crédit photo : Aditya Paktar

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES