Le bas de Noël de Louis-Philippe : parfum, photo, Lego, culture et mode

Crédit photo: GQ / Facebook Le bas de Noël de Louis-Philippe : parfum, photo, Lego, culture et mode

Je ne veux pas être téteux, mais c’est vrai : je n’aime pas vraiment recevoir. J’aime trop donner pour pouvoir aimer recevoir. Autant je suis mal à l’aise de développer un cadeau, autant j’adore regarder la face de la personne à qui j’ai réussi à dénicher LE cadeau auquel elle ne s’attendait pas. Mais si je creuse un peu, j’arrive bien sûr à trouver plein de bonnes idées pour mon bas de Noël en cette année 2015! Les voici…

1. Pour Monsieur, Pierre Cardin

On dit que la mémoire olfactive serait la plus puissante, une odeur pouvant évoquer très précisément des souvenirs lointains cachés dans les tiroirs de notre esprit. Ce parfum de Pierre Cardin réactive chez moi des images de tant de périodes de ma vie. Je ne le porte pas chaque jour, mais c’est mon parfum, mon préféré. Créé en 1972, il dégage notamment des notes de citron, de vanille et de bois, dans un mariage sobre et élégant.


Crédits : I love Perfumecologne // Facebook

2. Un abonnement à Black & White

Black & White, c’est un magnifique magazine sur la photographie (en noir et blanc, vous l’aurez deviné). On m’en a offert une copie l’an dernier. Faute de temps, j’avais pris quelques semaines avant de le feuilleter attentivement… Depuis que je l’ai fait, j’ai acheté deux ou trois autres sorties du titre. Je suis fasciné par la profondeur des images choisies, qui sont autant contemporaines qu’historiques. D’une page à l’autre, l’approche n’est pas technique, n’est pas too much, et il n’y a pas trop d’explications entourant le pourquoi de chaque photo. C’est de l’art, et c’est tout.
 

Crédits : Louis-Philippe Thibault

3. Un abonnement au TNM

Le Théâtre du Nouveau Monde présente, chaque année, une programmation diversifiée qui mêle adroitement des classiques hyper connus à des productions contemporaines. On ne peut évidemment aimer toutes les pièces qu’on y présente. Toutefois, sous la direction artistique de la très active Lorraine Pintal, la qualité a toujours su être au rendez-vous depuis de nombreuses années. Dans la première moitié de 2016, on y présentera Pelleas et Mélisandre, 887 (de Robert Lepage), ainsi que Inconnu à cette adresse. Cependant, c’est En attendant Godot que j’attends (mes excuses pour le mauvais jeu de mots) avec impatience, présentée en mars. De plus, adjacent au hall du théâtre, on retrouve le Café du Nouveau Monde, une excellente table, ce qui saura certainement bien compléter la soirée.
 

Crédits : TNM // Facebook

4. Une Apple Watch

Incertitude. C’est mon avis, en un mot, concernant la montre d’Apple. Malgré tout, je ne peux m’empêcher d’en vouloir une, bien que j’aie plus de questions que de réponse à propos de ce produit. La première génération ne m’a pas impressionné. Mais ça demeure un article qui aura certainement su paver la voie au mariage entre la technologie et la mode. Je continue de la regarder chaque fois que je passe dans un Apple Store.
 

Crédits : GQ // Facebook

5. Un Lego

Enfin, je pense que j’aimerais recevoir un Lego. N’importe quel gros Lego! Je sais, «t’as quel âge», vous allez me dire. Mais sérieusement, demandez aux enfants, c’est la tendance de l’heure dans le monde du jouet. Et pour rester dans le thème, l’entreprise propose une collection Star Wars du feu de Dieu. Un petit X-Wing Starfighter à construire le matin de Noël avec un café, devant un feu de foyer, pourquoi pas?
 


Me connaissant, grand fan de VW, ma sœur m’avait donné ce modèle à Noël l’an dernier.
Crédits : Louis-Philippe Thibault

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES