Friperies: Guide du vainqueur [Hipster Riche 003]

Friperies: Guide du vainqueur [Hipster Riche 003]
Mon style personnel est composé de plusieurs trucs provenant de bazars, friperies, ventes itinérantes, sous-sols d'églises. Je suis client régulier chez Renaissance et j'ai ma carte de membre du Village des Valeurs. Certains peuvent avoir des réticences, des hésitations à y entrer. Moi, je suis fébrile à l'idée d'y aller. Je vous propose un petit guide en 4 points pour rehausser vos capacités à faire des trouvailles qui bonifieront votre look.

1- Pile sur ton foutu orgueil
Oui, les vêtements ont déjà été portés. Oui, les odeurs ne sont pas toujours les plus agréables. Oui, les gens sur place peuvent être étranges. Par contre, il y a des trucs vintages que tu ne trouveras nul part ailleurs, les prix sont franchement mieux que pour du neuf et si tu es chanceux tu peux même trouver des vêtements griffés. La majorité du temps, quand on me demande où j'ai mis la main sur un morceau de vêtement, c'est dans une friperie que je l'ai trouvé. Si je mets dans la balance le poids du jugement des autres et le plaisir de trouver une pièce qui me plaît vraiment, je ressors toujours gagnant. C'est pourquoi j'y vais si souvent. 

2- Ne fouine jamais que pour toi
Généreux de nature, je magasine souvent avec des amis en tête. Une chemise ou un pull trop grand fera facilement à un pote. «Ce style là irait vraiment à telle ou telle personne», je suis un vrai pusher de linge. Ne magasinez jamais que dans la section de votre sexe. Les hauts pour femmes sont plus variés et colorés et les chemises pour hommes, plus classiques peuvent aller aussi bien à des femmes. Niveau pantalons, les filles ont un système de chiffres beaucoup trop complexe. Vivement le bon vieux tour de taille. À moins d'avoir trouvé un pattern fou et de vous lancer dans l'essayage infini, je le déconseille. Je me dis souvent qu'au prix chargé, quelqu'un voudra le porter. Ça fait des heureux, c'est comme Noël à l'année longue.

3- Vas-y sans but précis
Souvent, les gens vont à la friperie avec une seule chose à trouver en tête. Ce n'est pas seulement fait pour trouver un costume d'Halloween ou pour une occasion spéciale. Vaut mieux y aller plus régulièrement avec plusieurs cibles. Ça peut prendre des semaines avant de trouver LE sac, LE manteau ou même les bottes qui s'agenceront avec le reste de votre garde-robe. Allez-y plutôt avec quelques idées en tête et laissez vous surprendre par votre feeling du moment. Le meilleur conseil que je peux vous donnez pour être efficace, c'est d'y aller rapidement: un passage rapide où on sélectionne selon les étoffes, les tissus. Cherchez pour de la qualité. Il y a beaucoup de valeurs sûres: le rayé, à pois, carotté, le paisley, le tie-dye, le corduroy, etc. Cherchez aussi pour des vestes et des pulls en tricots. Après 20 minutes dans un endroit, vous devriez avoir pas mal fait le tour. Pour la déco, la vaisselle et les livres, donnez-y un coup d'oeil rapide, si quelque chose vous intéresse, il vous tombera dans l'oeil bien rapidement. Personnellement, je capote sur la taxidermie et les cadres au petits points.

4- OÙ ÇA?
Allez loin. Allez-y souvent. Les banlieues peuvent s'avérer de bons endroits. On peut faire des trouvailles n'importe où, il s'agit seulement d'avoir le bon timing. Je réitère avec le point #1, pilez sur votre orgueil, essayez un endroit louche, un bazar douteux, une vente dans un appartement. Dites-vous que plus c'est louche ou loin, moins c'est cher. C'est triste à dire, mais le vintage est un peu devenu une industrie. Il y a une demande pour les vieilles babioles en bon état. Les commerçants du marché aux puces St-Michel et Ontario ont compris ce principe. L'île de Montréal pullule de friperies commerciales. Je m'amuse à appeler le coin Pie-IX et Ontario le "Carrefour Laval des pauvres". 

Sur ce, bonne chance dans votre quête de nouvelles fringues, je tenterai de vous partager quelques boutiques ou trouvailles intéressantes dans de futurs articles. Il existe plusieurs friperies dans les environs du Mile-End.

​Ouvrez les yeux et surtout, soyez fiers de vos trouvailles!

Merci spécial à Julien Quintal pour l'infographie!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES